ChristopheDessy, ancienjoueurduSportingetdirecteurducentredeformationdeNancy: "Je souhaite que le Sporting se sauve. Son public le mériterait et le potentiel existe. Mais, lorsqu'un club se retrouve dernier au classement, ce n'est jamais par hasard. Le club a vécu, pendant des années, largement au-dessus de ses moyens. Je peux en parler car je connais certains des salaires pratiqués à l'époque. C'était impossible à tenir. Il est grand temps que le Sporting se restructure et agisse de façon cohérente. Qu'on arrête de proclamer, par exemple, que l...

ChristopheDessy, ancienjoueurduSportingetdirecteurducentredeformationdeNancy: "Je souhaite que le Sporting se sauve. Son public le mériterait et le potentiel existe. Mais, lorsqu'un club se retrouve dernier au classement, ce n'est jamais par hasard. Le club a vécu, pendant des années, largement au-dessus de ses moyens. Je peux en parler car je connais certains des salaires pratiqués à l'époque. C'était impossible à tenir. Il est grand temps que le Sporting se restructure et agisse de façon cohérente. Qu'on arrête de proclamer, par exemple, que la formation offerte à Charleroi est bonne. Si l'on introduit aujourd'hui beaucoup de jeunes dans l'effectif, c'est parce que d'un point de vue financier, il n'y a pas moyen de faire autrement. Pas parce que ces jeunes présentent des qualités au-dessus de la moyenne. ChristopherFernandez, que j'ai connu au centre de formation de Nancy, n'avait pas le niveau de la deuxième équipe en Lorraine. Pendant le premier tour, à Charleroi, il n'a pas inscrit le moindre but, ni adressé la moindre passe décisive. Aujourd'hui, on parle de lancer LokmanAtasever, StéphaneGhislain ou ThibautDetal. Alors qu'à 17 ou 18 ans, ils sont encore insuffisamment formés. Et pourtant, je souhaite qu'ils réussissent, car je préfère encore des jeunes belges à la colonie africaine ou iranienne, qui n'est pas meilleure". "Je connais un peu les deux renforts français, et particulièrement BertrandLaquait, puisqu'il provient de l'AS Nancy. Il était international Espoir en -21 ans. Il était la doublure de MickaëlLandreau, du FC Nantes. Il avait gagné ses galons de titulaire en D1, puis en D2, mais a eu la malchance de se blesser au genou et s'est retrouvé au chômage. C'est un garçon bien éduqué, doté d'une excellente mentalité et qui a bénéficié d'une bonne formation à la française. Il doit encore progresser sur les ballons aériens, mais en dehors de cela, il est relativement complet. Il est souple, possède un beau profil de gardien et est encore jeune. Il est appliqué et consciencieux dans son travail au quotidien. Il avait besoin de se relancer et je pense qu'il a fait le bon choix en optant pour la Belgique. Cette obligation de se remettre en question lui fera sans doute du bien, car il s'était peut-être habitué à un certain confort de vie en pensant que rien de fâcheux ne pouvait lui arriver. A partir du moment où il se donne à fond, il devrait être bien accepté par un public reconnaissant envers les footballeurs qui mouillent leur maillot". "Je connais un peu LaurentMacquet de l'extérieur. C'est un bon joueur, même si je pense qu'il en existe beaucoup comme lui. Mais lorsqu' EricJoly était arrivé en Belgique, c'était aussi un joueur anonyme. Laurent Macquet a en tout cas reçu une très bonne formation à l'AS Cannes qui, à l'époque, était l'un des meilleurs centres de formation de France".