Fin septembre, le public rassemblé dans le stade de Tottenham Hotspur a été stupéfait d'assister à la victoire de l'Ukrainien Oleksandr Usyk face à Anthony Joshua, un succès qui lui a permis de conquérir les titres mondiaux WBA, WBO et IBF. Le succès d'Usyk a réduit à néant les chances de combat entre Joshua et ...

Fin septembre, le public rassemblé dans le stade de Tottenham Hotspur a été stupéfait d'assister à la victoire de l'Ukrainien Oleksandr Usyk face à Anthony Joshua, un succès qui lui a permis de conquérir les titres mondiaux WBA, WBO et IBF. Le succès d'Usyk a réduit à néant les chances de combat entre Joshua et son compatriote Tyson Fury, tenant du titre WBC, qui aurait valu au lauréat le titre de champion indiscutable en poids lourds. Deux conditions devaient être remplies pour l'organisation de ce combat de prestige: une victoire de Joshua contre Usyk et une de Fury dimanche prochain à Paradise, aux USA, contre Deontay Wilder. Un juge a contraint Fury à affronter l'Américain une troisième fois, pour respecter son contrat, les deux premiers duels de décembre 2018 et février 2020 s'étant achevés sur un nul controversé et une victoire de Fury. Ce troisième combat devait se dérouler avant la mi-septembre, mais le Britannique a été contaminé par le Covid en été et le combat a été reporté au 9 octobre. Si Fury prend la mesure de Wilder une deuxième fois, qui sera son prochain adversaire? Pas Joshua dans un premier temps, car il doit d'abord reconquérir ses titres dans un autre combat contre Usyk. Si l'Ukrainien le bat à nouveau et que Fury s'impose dimanche face à Wilder, on assistera à un combat inattendu pour le titre de champion du monde toutes catégories. Mais avant d'en arriver là, il y aura de nombreuses négociations. Il est même possible que Fury doive d'abord combattre son compatriote Dillian Whyte.