Dans l'histoire des Mondiaux outdoor, le compteur des médailles belges reste bloqué à quatre. Aucun athlète engagé à Moscou n'est parvenu à rejoindre sur le podium William Van Dijk, Mohammed Mourhit, le 4x100m féminin et Kevin Borlée. Il s'en est fallu de très peu pour Jonathan Borlée, quatrième du 400m à deux centièmes, soit dix-huit centimètres (!), de la troisième place. Le recordman de Belgique a fait la course parfaite et couru le deuxième chrono le plus rapide de sa carrière (44.54). Mais il a hérité du couloir huit, le pire de tous. " C'est à croire qu'ils le font exprès ", pestait-il d'ailleurs alors que Kevin, bronzé à Daegu, a échoué au pied de la finale. " A chaque compétition planétaire, les Belges ne sont pas épargnés par le tirage au sort ", confirme W...

Dans l'histoire des Mondiaux outdoor, le compteur des médailles belges reste bloqué à quatre. Aucun athlète engagé à Moscou n'est parvenu à rejoindre sur le podium William Van Dijk, Mohammed Mourhit, le 4x100m féminin et Kevin Borlée. Il s'en est fallu de très peu pour Jonathan Borlée, quatrième du 400m à deux centièmes, soit dix-huit centimètres (!), de la troisième place. Le recordman de Belgique a fait la course parfaite et couru le deuxième chrono le plus rapide de sa carrière (44.54). Mais il a hérité du couloir huit, le pire de tous. " C'est à croire qu'ils le font exprès ", pestait-il d'ailleurs alors que Kevin, bronzé à Daegu, a échoué au pied de la finale. " A chaque compétition planétaire, les Belges ne sont pas épargnés par le tirage au sort ", confirme Wilfried Meert. " Les couloirs ont coûté deux médailles à la Belgique ! " C'est que le 4x400m a, lui aussi, dû se farcir un couloir pourri, le 1 en l'occurrence. Il n'empêche que le relais est entré dans l'histoire avec la présence, pour la première fois, de trois frères dans sa composition. Et Dylan, le cadet des Borlée, a étalé toute sa classe en finale. Finalement, le quatuor belge a fini à une très belle cinquième place et peut se targuer de ne pas avoir quitté le top six mondial depuis son apparition aux JO 2008 de Pékin. A 20 ans, Dylan Borlée n'est pas le seul espoir belge à déjà s'illustrer au plus haut niveau. A tout juste 19 ans - elle les a eus le... 19 août -, Nafissatou Thiam a confirmé tout le bien que l'on pense d'elle. Si sa 14e place finale (avec 6070 pts) à l'heptathlon ne " parle " pas, sa victoire au saut en hauteur est de très bon augure pour la suite de sa carrière. Thomas Van der Plaetsen, 15e, est parvenu à battre son record personnel (8255 pts) au décathlon. De retour après une blessure qui l'a tenu éloigné des pistes durant de longs mois, le champion d'Europe juniors et espoirs dressait un bilan mitigé de son concours. " J'obtiens un moins bon classement qu'en 2011 à Daegu mais vu d'où je reviens, je ne peux pas me plaindre ", dit le Gantois. " L'an prochain, j'espère être de retour au maximum de mes possibilités. " Si tel est le cas, on pourrait obtenir de bons résultats à l'Euro de Zurich (du 12 au 17 août 2014). Si HansVan Alphen est remis de sa blessure à la cheville, on aura même plusieurs chances de médailles si l'on ajoute les Borlée que leur papa voit " tous les trois en finale du 400m " et le 4x400m. Anne Zagré et Adrien Deghelt comptent, eux aussi, briller en Suisse. En Russie, aucun des deux n'a pu retenir ses larmes. Blessé, le Namurois a carrément dû déclarer forfait pour le 110m haies. La Bruxelloise, elle, parlait de " plus grande déception de ma carrière " à l'issue de sa demi-finale du 100m haies. " J'ai pris la 9e haie de plein fouet avec ma jambe d'attaque ", expliqua-t-elle effondrée. " J'avais une occasion en or d'aller en finale. Ce ne sera pas facile à oublier. " Sara Aerts, elle aussi inscrite sur 100m haies, a connu le même sort que Deghelt en raison d'une blessure pas tout à fait guérie. Bien que 23e du 10.000m (28' 41.69), Bashir Abdi se console en se disant qu'il a terminé troisième européen. " Je visais le top 16 mais j'ai été ennuyé toute la course par des problèmes respiratoires liés à la qualité de l'air (sic) ", a dit le fondeur belge. Almensh Belete n'a, de son côté, pas passé le cap du premier tour sur 5.000m puisqu'elle a terminé sixième de sa série en 16' 03.03. Alors qu'il avait lui-même annoncé vouloir une place en finale du 1.500m, le champion d'Europe espoirs Pieter-Jan Hannes, n'est pas sorti de sa série. Il est rentré en Belgique avec une 25e place (en 3' 40.39) dans ses valises. Enfin, la jeune Axelle Dauwens a acquis de l'expérience sur 400m haies mais a été sortie d'emblée en 56.85. Mais on attend aussi de la revoir à l'oeuvre l'été prochain en Suisse. PAR DAVID LEHAIRE À MOSCOU