Mauvaise nouvelle pour Mouscron, et pour Jean- PierreDetremmerie : AndréOllevier, le patron des MeublesToff sur qui le bourgmestre de la Cité des Hurlus comptait pour lui succéder comme président a refusé le poste. " Pour des raisons personnelles ", annonce laconiquement le communiqué du club. En fait, il semble bien que ces " raisons personnelles " soient étroitement liées à ...

Mauvaise nouvelle pour Mouscron, et pour Jean- PierreDetremmerie : AndréOllevier, le patron des MeublesToff sur qui le bourgmestre de la Cité des Hurlus comptait pour lui succéder comme président a refusé le poste. " Pour des raisons personnelles ", annonce laconiquement le communiqué du club. En fait, il semble bien que ces " raisons personnelles " soient étroitement liées à la situation financière du club, bien plus préoccupante qu'on le laisse entendre de façon officielle et qui serait de nature à refroidir les ardeurs de plus d'un repreneur privé. L'Excel paie toujours l'héritage des années Broos, lorsque le club avait vécu sur un trop grand pied. Et cette saison encore, malgré le départ de quelques gros salaires et les rares primes de victoires qui ont dû être payées, le club a fonctionné à perte. Jusqu'ici, les dettes ont toujours été couvertes par des prêts des intercommunales, mais un jour, il faudra bien les rembourser. Pour ne rien arranger, la position de Detremmerie s'est affaiblie sur le plan politique et l'opposition fait de plus en plus entendre sa voix. La reprise du club par Ollevier aurait bien arrangé le président bourgmestre, affaibli par la maladie. Les deux hommes ont toujours été fort liés et la présence de cet homme d'affaires de Wervik dans le fauteuil présidentiel offrait l'assurance d'une gestion similaire. On n'en est donc pas là, et il faudra donc se mettre à la recherche d'un nouveau repreneur. Bref, l'Excel se trouve dans une impasse. Rien ne permet d'affirmer que la situation vécue cette saison ne se reproduira plus, que ce soit sur le plan sportif ou financier. Detremmerie se fait très discret, sans doute parce qu'il ne voit lui-même pas de solution. On ignore toujours si GeertBroeckaert sera encore l'entraîneur et la plupart des joueurs sont partis en vacances sans savoir de quoi leur avenir sera fait. On leur a même demandé d'emmener leur téléphone portable avec eux, au cas où... Du coup, RolandLouf, que l'on disait en bisbrouille avec le président et que l'on annonçait sur le départ, pourrait bien rester. Parce qu'il n'y a personne d'autre pour assurer la gestion courante et effectuer le sale boulot ? Ou parce que la prime de licenciement serait trop chère ? (D. Devos) D.Devos