Avec la mise à la porte de Juan Ramón López Caro au terme de la 18e journée, voici dix jours, cela porte à cinq le nombre d'entraîneurs qui ont été renvoyés par leurs clubs cette saison. Avant le coach de Levante, José Mari Bakero (Real Sociedad, 26 octobre), Luis César (Gimnástic, 26 novembre), Félix Sarriugarte (Athletic Bilbao, 27 novembre) et Javier Irureta (Betis, 21 décembre) avaient subi le même sort. Il suffit de jeter un coup d'£il sur le classement pour comprendre le motif du renvoi. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'y a pas que les coaches des clubs mal classés qui se trouvent en porte-à-faux avec leur direction. C'est aussi le cas de ManuelPellegrini, le coach de Villarre...

Avec la mise à la porte de Juan Ramón López Caro au terme de la 18e journée, voici dix jours, cela porte à cinq le nombre d'entraîneurs qui ont été renvoyés par leurs clubs cette saison. Avant le coach de Levante, José Mari Bakero (Real Sociedad, 26 octobre), Luis César (Gimnástic, 26 novembre), Félix Sarriugarte (Athletic Bilbao, 27 novembre) et Javier Irureta (Betis, 21 décembre) avaient subi le même sort. Il suffit de jeter un coup d'£il sur le classement pour comprendre le motif du renvoi. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'y a pas que les coaches des clubs mal classés qui se trouvent en porte-à-faux avec leur direction. C'est aussi le cas de ManuelPellegrini, le coach de Villarreal, en guerre avec Juan RomanRiquelme. Pour le moment, le président Fernando Roig Alfonso soutient son entraîneur et se dit prêt à vendre son meneur de jeu. Mais que fera-t-il si les résultats sont encore moins bons après le départ de l'Argentin ? La situation de FabioCapello est connue et elle était prévisible. Tout le monde savait que son football cynique et pragmatique n'allait pas plaire aux galactiques qui, pour lui, ne sont que des joueurs comme les autres. Si Don Fabio est réputé pour sa facilité à convaincre ses dirigeants, il n'entretient par contre aucun rapport avec ses footballeurs : " Mon devoir est de gérer un groupe de 25 joueurs. Quand je fais mes choix, je ne peux pas être l'ami des joueurs. Je ne suis pas leur ami et je n'essaierai pas de l'être ". On sait ce que cela a donné : au revoir Antonio Cassano, David Beckham et Ronaldo. Ses succès contre Saragosse et Majorque ont toutefois redonné du moral aux troupes à tel point que RaulBravo a lancé à la presse : " Tout compte fait, c'est Barcelone qui est en crise ". Le défenseur espérait rejeter la pression sur l'ennemi mais il est vrai que la situation de Frank Rijkaard est moins stable qu'il n'y paraît. Avant la finale du Mondial des Clubs en décembre, le Néerlandais avait laissé entendre qu'il quitterait le club et s'octroierait une année sabbatique. Mais après la défaite de Yokohama face à l'International Porto Alegre, Rijkaard a changé d'avis. Le contrat liant le coach au club arrive à échéance en juin. Il sera cependant automatiquement prolongé pour deux ans si aucune des deux parties ne décide d'y mettre fin. Et on soupçonne le président Joan Laporta, poussé par son proche conseiller, Johan Cruijff, de ne pas voir les choses de la même manière que l'entraîneur. Cruijff, que l'on surnomme à Barcelone el entorno (l'entourage) préférerait Marco van Basten. FABRIZIO FUENTES, le milieu argentin de Villarreal, s'est occasionné une élongation du ligament médial de la rotule droite. ASIER DEL HORNO (26 ans) est de mauvaise humeur. L'arrière gauche de Valence s'en est pris au staff médical parce que, selon lui, celui-ci tarde à lui donner l'autorisation de rejouer alors qu'il dit être complètement guéri de sa lésion du tendon d'Achille. Quant au médecin du club, il prétend que le joueur est trop pressé de retrouver la compétition après sept mois d'absence et qu'il faut éviter une rechute. FABIANO ELLER (29 ans), un arrière central de Porto Alegre, s'est engagé pour trois ans avec l'Atletico, qui aurait versé un million d'euros à Trabzonspor qui l'avait acquis en 2005 mais l'avait laissé retourner en prêt au pays après un mois seulement. Le club madrilène a également acheté le jeune attaquant brésilien (18 ans) Diego Da Silva Costa, qui a directement été prêté jusqu'à la fin de la saison au club portugais de Braga. Formé au Barcelone de Sao Paulo où il est devenu pro à 16 ans, l'avant évoluait à Penafiel, un autre club portugais. Attention : ne pas confondre avec le gardien de Fluminense (28 ans) portant le même nom. VALDO, le médian d'Osasuna, s'est blessé au mollet droit et le médecin du club craint qu'il ne soit pas rétabli pour le match aller de Coupe de l'UEFA contre Bordeaux (14 février). FEDERICO FAZIO, le défenseur argentin de Ferro Carril Oeste et international des moins de 20 ans, a été engagé par Séville (un contrat de cinq ans).N. RIBAUDO