Tenir compagnie à Javier Martos en défense centrale a visiblement des vertus insoupçonnées. Trois ans après Sébastien Dewaest, c'est au tour de Dorian Dessoleil de réguler la circulation aérienne aux abords du rectangle carolo. Et comme son prédécesseur, le numéro 24 du Sporting voit désormais son nom cité par les médias au milieu des aspirants à une éventuelle sélection en équipe nationale.
...