Selon le profil établi par la direction de Gand, le prochain entraîneur ne doit pas être encore saturé mais rêver de gagner des trophées. Cela implique qu'aux yeux du club, Trond Sollied a été insuffisant : il a fonctionné en pilotage automatique pendant un an. Jamais il n'a pu éveiller l'illusion de pouvoir former une grande équipe, comme il l'avait fait lors de son premier passage à Gand.
...

Selon le profil établi par la direction de Gand, le prochain entraîneur ne doit pas être encore saturé mais rêver de gagner des trophées. Cela implique qu'aux yeux du club, Trond Sollied a été insuffisant : il a fonctionné en pilotage automatique pendant un an. Jamais il n'a pu éveiller l'illusion de pouvoir former une grande équipe, comme il l'avait fait lors de son premier passage à Gand. Selon le club, le feu sacré s'est éteint chez vous.Trond Sollied : Et bien, s'ils le pensent, qu'ils embauchent un entraîneur qui n'a jamais rien gagné. Je n'ai pas besoin de me défendre. J'ai remporté de nombreux trophées et j'en gagnerai encore beaucoup. Un club qui ne souhaite rien gagner ne doit pas m'engager. Il risquerait de payer trop de primes. Indépendamment de la finale de la Coupe, que retenir de la saison ? ( Sec) Pas grand-chose mais Gand va quand même disputer la Coupe UEFA, ce qu'il n'avait plus fait depuis mon premier passage. La saison prochaine, vous entraînerez Heerenveen, aux Pays-Bas. Que peut vous proposer Heerenveen de plus que Gand ? Je n'ai pas à le divulguer. C'est aussi un nouveau championnat. Les Néerlandais sont plus offensifs, en pensées et en actes. En actes, surtout. Ils possèdent des infrastructures qui n'existent pas en Belgique. Le seul avantage de votre pays est que les distances qui séparent les clubs sont plus courtes. Vous conservez quand même votre appartement à Gand ?N'ayant pas entendu parler du déménagement de la ville, je viendrai encore ici. J'y habite depuis que j'ai quitté la Norvège. Il est préférable que je me déplace aux quatre coins de l'Europe maintenant que quand j'aurai 65 ans. Votre adjoint Cedomir Janevski s'est exprimé de manière très émotionnelle à l'encontre de Gand, parce qu'il n'avait pas renouvelé son contrat. Selon lui " ils ont fait du cinéma ". Etait-ce raisonnable ? Il fait ce qu'il veut de sa vie. Je le respecte. Janevski a travaillé avec vous au Club Bruges, à Olympiacos et à Gand mais il ne vous suit pas à Heerenveen. Vous dites que c'est parce que vous ne pouviez emmener qu'un seul adjoint : " Le club en avait déjà un et je peux le comprendre ". Auriez-vous préféré qu'il vous succède à Gand ? Il connaît bien tous les aspects du métier, il a lui-même évolué au plus haut niveau, il est jeune et ambitieux. Il a remporté un prix avec le Club, dans une situation difficile. Il supporte bien la pression. Gand aurait gagné un an en l'embauchant alors que maintenant, il va perdre du temps et reculer... PAR RAOUL DE GROOTE