A trois reprises, contre le Standard, Elyaniv Barda a failli marquer. Failli... S'il n'est pas le meilleur buteur du championnat, il a toutefois réussi sa première saison à Genk.
...

A trois reprises, contre le Standard, Elyaniv Barda a failli marquer. Failli... S'il n'est pas le meilleur buteur du championnat, il a toutefois réussi sa première saison à Genk. Elyaniv Barda : Ce match résume notre saison. Nous avons bien joué et perdu. Des clubs russes s'intéressent à vous, la presse israélienne cite Anderlecht, le Club et le Standard, votre avocat affirme que des clubs espagnols vous suivent et Genk veut adapter votre contrat. De chouettes perspectives ?Rien n'est concret. J'attends la proposition de Genk. Est-il exact que vous souhaitez évoluer dans un climat plus chaud ? Mes enfants se sont habitués à la météo d'ici et je suis heureux. Genk ne jouera pas de Coupe d'Europe. Cela peut-il influencer votre décision ?Oui. Les clubs israéliens pour lesquels j'ai joué ces cinq ou six dernières saisons évoluaient en Coupe d'Europe. Je peux survivre à une année sans mais c'est quand même important pour mon épanouissement. Pourquoi avez-vous marqué plus de buts ici alors que notre championnat est plus relevé ?J'ai délivré moins d'assists alors que j'en donne normalement plus que je ne marque de buts. La saison passée, j'ai inscrit 19 buts dont 10 en championnat. Les entraînements sont plus sérieux et plus fréquents ici. J'ai gagné en force et je pense plus vite. Que pensez-vous de vos collègues buteurs ?Ils ont tous un bon niveau mais Malki aurait mérité le titre car il a été presque tout le temps en tête. Il a juste plié en fin de saison. Et vous à Charleroi, où vous avez été exclu, d'où un match de suspension. J'envisage la situation sous un angle plus large. Je préfère délivrer une passe que rester planté devant le but. Je ne joue pas toujours à l'avant-centre mais aussi un peu en retrait, à droite ou à gauche. En plus, notre match contre le Brussels a été annulé et nous avons gagné sur un score de forfait. En début de saison, je n'étais pas titulaire. Il faut tenir compte de tous les paramètres. Ne vous épanouissez-vous pas mieux en 4-4-2 que dans le 4-3-3 actuel ? Cela dépend. J'aime bien jouer derrière un grand numéro 9 mais ça va aussi seul en pointe. Le remplacement de Broos par Van Geneugden a-t-il changé quelque chose pour vous ?Ce sont de bons entraîneurs tous les deux. La mentalité a changé. Van Geneugden nous octroie plus de liberté, il ne nous enferme pas dans un carcan tactique. RAOUL DE GROOTE