Après sa victoire de mercredi face à Strasbourg (3-2) et son nul à Rennes (1-1), le Paris-Saint-Germain a enfin accédé à une place de choix : troisième derrière Monaco et Lyon. En effet, le club de la capitale avait éprouvé de grosses difficultés à être régulier par le passé. C'est surtout face à Strasbourg (sans oublier sa victoire au Vélodrome par 0-1) que le PSG est parvenu à étaler sa force offensive. Trois buts pour trois joueurs différents et, surtout, trois magnifiques actions de jeu. On retiendra surtout la belle performance et le ...

Après sa victoire de mercredi face à Strasbourg (3-2) et son nul à Rennes (1-1), le Paris-Saint-Germain a enfin accédé à une place de choix : troisième derrière Monaco et Lyon. En effet, le club de la capitale avait éprouvé de grosses difficultés à être régulier par le passé. C'est surtout face à Strasbourg (sans oublier sa victoire au Vélodrome par 0-1) que le PSG est parvenu à étaler sa force offensive. Trois buts pour trois joueurs différents et, surtout, trois magnifiques actions de jeu. On retiendra surtout la belle performance et le but du Brésilien Reinaldo, insaisissable tout au long de la rencontre. Fabrice Fiorèse suspendu, il a su saisir sa chance et enflammer le Parc des Princes. " Ce but me fait très plaisir ", déclare le Brésilien. " Je me sens de mieux en mieux intégré, même si le froid arrive et que ça va être difficile pour moi. Il y a beaucoup d'attaquants mais je travaille pour gagner ma place. C'est facile d'évoluer à côté de Pauleta, car c'est un des meilleurs joueurs d'Europe ". C'est une sorte de petite revanche pour Reinaldo quand on sait que cet attaquant est arrivé dans le plus pur anonymat à Paris, en juin dernier. Le club n'avait effectivement mis personne à sa disposition pour l'accueillir à l'aéroport. En plus, ce transfuge date encore de l'ère Perpère-Fernandez puisqu'il avait, douze mois plus tôt, été inclus dans le transfert de Vampeta. Une chose est certaine : il a marqué des points auprès de Vahid Halilhodzic, qui a vraisemblablement revu son statut de remplaçant puisqu'il a été aligné d'entrée de jeu sur le terrain de Rennes. Le président du club parisien Francis Graille semble se satisfaire des performances de son entraîneur. " Vahid a eu beaucoup d'émotions ces derniers temps et, visiblement, il récupère moins bien que les joueurs... Pour le moment, on fait plutôt mieux que ce qu'on pouvait penser mais on reste modeste. On regarde derrière nous au classement, au lieu de regarder devant. Le spectacle avait manqué au Parc depuis le début de saison ". En tout cas, le PSG semble bel et bien lancé, contrairement à Marseille qui vient d'engranger quatre défaites de rang à domicile. Un triste record ! (T. Baete) CORENTIN MARTINS, le capitaine de Strasbourg, s'est occasionné une lésion du tendon au niveau de la cuisse droite en tirant un penalty à l'entraînement. RENAUD CONNEN, milieu de l'AC Ajaccio, souffre lui d'une rupture totale du ligament croisé antérieur du genou et sera absent jusqu'à la fin de la saison. DJIBRIL CISSE, exclu lors de France-Portugal Espoirs, a été suspendu pour cinq matches. L'attaquant pourrait donc manquer l'EURO 2004 au Portugal. BUTEURS : 1. Cisse (Auxerre) 13 buts ; 2. Manchev (Lille), Giuly (Monaco), Bamogo (Montpellier) 9 ; 5. Frau (Sochaux), Drogba (Marseille) 8. T. Baete