Les hommes sportifs aiment fleurer le propre. De leur côté, le fond de l'air est toujours frais, la brise marine, l'écume, le torrent ou l'océan ne sont jamais très loin. Evidemment, l'onde du troisième millénaire n'a rien à voir avec celle des années 70 : un peu moins de citron, de verveine ou de bergamote, mais plus de tangerine, de pamplemousse, de yuzu (sorte de kumquat ou citron japonais), de tiges vertes, de notes aquatiques, d'envolées mentholées ou de sensations givrées, crispy, quasi électriques, voire métalliques.

Pas une marque qui ne mette son grain de poivre, noir ou rose, mais aussi sa pincée de cardamome, de muscade, de coriandre voire de gingembre. Certaines y rajoutent quelques pétales de fleurs. Surtout, c'est une fraîcheur qui dure grâce, entre autres, à ces nouveaux muscs qui collent à la peau.

Armani Sport Code Athlète de Giorgio Armani

Désaltérant comme un soda glacé, le jus démarre avec un cocktail d'agrumes typiquement méditerranéens, dont la tangerine, relevés de gingembre et de poivre rose. Puis, un trio mentholé dévoile ses facettes fraîches et secoue la fragrance d'un délicieux frisson. Le sillage s'épanouit dans un souffle de vétiver et d'encens. Aussi irrésistible qu'une pluie de gouttes d'eau sur une peau brûlante.

L'Eau d'Issey pour Homme Sport

Pour le couturier japonais, parler de sport c'est évoquer le rapport de l'homme à la nature. Quand on glisse sur les vagues, quand on se jette dans l'abîme accroché à une voile, on apprivoise la nature et on fusionne avec l'eau, l'air et le vent. La fragrance interprète ces éléments et nous entraîne dans une fraîcheur tonique de pamplemousse, adoucie par la chaleur enveloppante de la noix de muscade, des racines de vétiver et du cèdre.

Allure Homme Sport Eau Extrême de Chanel

Un sillage énergétique enlevé par la menthe, l'écorce de mandarine et les effluves camphrés du cyprès marocain en tête, qui s'enflamme en c£ur sur un accord poivre noir de Madagascar pour faire chauffer les muscs blancs et les bois. Un jus énergisant, vigoureux et astringent qui donne envie de prendre de la vitesse.

Dior Homme Sport

Des fleurs pour les hommes, l'idée fait son chemin, elle est même furieusement tendance. Fini les caricatures du sillage viril : les belles odeurs n'ont pas de sexe. C'est ce que nous prouve cette fragrance en conjuguant les notes douces d'iris avec le gingembre de Tanzanie et le cèdre de Virginie, sur un mode classique et élégant, mais très décontracté dont on salue le charme. Pour les adeptes des sports soft, style croisière.

Polo Blue Sport de Ralph Lauren

Frais, d'accord, mais avec un beau caractère. Ce nouveau jus aromatique est une jolie rencontre entre menthe glacée, feuilles froissées, fougère aquatique, gingembre, sauge, mousse de chêne, ambre et patchouli. Ce mélange réussi incarne le sportif qui évolue sur l'océan comme d'autre évoluent dans un stade.

Chrome Summer Azzaro

Pionnier des parfums aquatiques boisés, ce jus est forcément limpide, pour ne pas dire lumineux. Voici donc de la fraîcheur, évidemment, avec ce cocktail ensoleillé de pamplemousse et de cardamome, mais une présence charnelle, apaisée de bois de palissandre et d'ambre gris. A consommer sans modération entre le soleil et la mer.

Kenzo Homme Sport Le parfum du sportif vu par Kenzo se traduit par l'atmosphère d'une mer et d'un rivage exotiques, balayés par un souffle de notes vivifiantes et aromatiques. Pulpe de pamplemousse relevée par l'effervescence de la menthe, vivacité du gingembre et du géranium, souplesse du cèdre et du vétiver composent la partition de cette eau très désaltérante à la fraîcheur fusante. David Beckham Instinct Sport

Un cocktail explosif de notes d'agrumes et d'ozone pour réveiller l'énergie, c'est ce que nous propose notre footballeur préféré avant le Championnat d'Europe 2012. On appréciera l'éclat pétillant de gingembre et de mandarine, le velouté des feuilles de violette, la puissance d'un accord ozone et la sensualité du bois de cachemire, du santal et du patchouli. Un hymne à la vitalité dynamique en prévision de l'été sportif sensationnel qui nous attend.

PAR BARBARA WITKOWSKA

Les hommes sportifs aiment fleurer le propre. De leur côté, le fond de l'air est toujours frais, la brise marine, l'écume, le torrent ou l'océan ne sont jamais très loin. Evidemment, l'onde du troisième millénaire n'a rien à voir avec celle des années 70 : un peu moins de citron, de verveine ou de bergamote, mais plus de tangerine, de pamplemousse, de yuzu (sorte de kumquat ou citron japonais), de tiges vertes, de notes aquatiques, d'envolées mentholées ou de sensations givrées, crispy, quasi électriques, voire métalliques. Pas une marque qui ne mette son grain de poivre, noir ou rose, mais aussi sa pincée de cardamome, de muscade, de coriandre voire de gingembre. Certaines y rajoutent quelques pétales de fleurs. Surtout, c'est une fraîcheur qui dure grâce, entre autres, à ces nouveaux muscs qui collent à la peau. Désaltérant comme un soda glacé, le jus démarre avec un cocktail d'agrumes typiquement méditerranéens, dont la tangerine, relevés de gingembre et de poivre rose. Puis, un trio mentholé dévoile ses facettes fraîches et secoue la fragrance d'un délicieux frisson. Le sillage s'épanouit dans un souffle de vétiver et d'encens. Aussi irrésistible qu'une pluie de gouttes d'eau sur une peau brûlante. Pour le couturier japonais, parler de sport c'est évoquer le rapport de l'homme à la nature. Quand on glisse sur les vagues, quand on se jette dans l'abîme accroché à une voile, on apprivoise la nature et on fusionne avec l'eau, l'air et le vent. La fragrance interprète ces éléments et nous entraîne dans une fraîcheur tonique de pamplemousse, adoucie par la chaleur enveloppante de la noix de muscade, des racines de vétiver et du cèdre. Un sillage énergétique enlevé par la menthe, l'écorce de mandarine et les effluves camphrés du cyprès marocain en tête, qui s'enflamme en c£ur sur un accord poivre noir de Madagascar pour faire chauffer les muscs blancs et les bois. Un jus énergisant, vigoureux et astringent qui donne envie de prendre de la vitesse. Des fleurs pour les hommes, l'idée fait son chemin, elle est même furieusement tendance. Fini les caricatures du sillage viril : les belles odeurs n'ont pas de sexe. C'est ce que nous prouve cette fragrance en conjuguant les notes douces d'iris avec le gingembre de Tanzanie et le cèdre de Virginie, sur un mode classique et élégant, mais très décontracté dont on salue le charme. Pour les adeptes des sports soft, style croisière. Frais, d'accord, mais avec un beau caractère. Ce nouveau jus aromatique est une jolie rencontre entre menthe glacée, feuilles froissées, fougère aquatique, gingembre, sauge, mousse de chêne, ambre et patchouli. Ce mélange réussi incarne le sportif qui évolue sur l'océan comme d'autre évoluent dans un stade. Pionnier des parfums aquatiques boisés, ce jus est forcément limpide, pour ne pas dire lumineux. Voici donc de la fraîcheur, évidemment, avec ce cocktail ensoleillé de pamplemousse et de cardamome, mais une présence charnelle, apaisée de bois de palissandre et d'ambre gris. A consommer sans modération entre le soleil et la mer. Un cocktail explosif de notes d'agrumes et d'ozone pour réveiller l'énergie, c'est ce que nous propose notre footballeur préféré avant le Championnat d'Europe 2012. On appréciera l'éclat pétillant de gingembre et de mandarine, le velouté des feuilles de violette, la puissance d'un accord ozone et la sensualité du bois de cachemire, du santal et du patchouli. Un hymne à la vitalité dynamique en prévision de l'été sportif sensationnel qui nous attend. PAR BARBARA WITKOWSKA