Jamais un club français n'avait touché autant d'argent sur un transfert. L'année passée, le passage de Didier Drogba de Marseille à Chelsea pour 33 millions d'euros avait déjà modifié le marché en France. Cette saison, c'est de nouveau le club cher à Roman Abramovich qui renfloue la Ligue 1, en attirant pour 38 millions le Ghanéen Michael Essien, 22 ans. Mais cette fois-ci, ce sont les quadruples champions en titre qui en profitent. Le feuilleton a été long mais le président lyonnais n'a pu résister plus longtemps d...

Jamais un club français n'avait touché autant d'argent sur un transfert. L'année passée, le passage de Didier Drogba de Marseille à Chelsea pour 33 millions d'euros avait déjà modifié le marché en France. Cette saison, c'est de nouveau le club cher à Roman Abramovich qui renfloue la Ligue 1, en attirant pour 38 millions le Ghanéen Michael Essien, 22 ans. Mais cette fois-ci, ce sont les quadruples champions en titre qui en profitent. Le feuilleton a été long mais le président lyonnais n'a pu résister plus longtemps devant une telle somme. D'autant plus que le joueur se voyait depuis longtemps en Angleterre. " Je n'en veux pas au président d'avoir été si tenace mais je lui en aurais voulu si cela ne s'était pas fait ", explique Essien. " Ce n'est pas moi qui ai décidé de ma valeur financière. Les chiffres m'échappent un peu. Chelsea me voulait vraiment. Lyon ne voulait pas me céder. Après, tout est une question de négociations. Mais je suis habitué aux gros transferts puisque, quand je suis arrivé à Lyon en provenance de Bastia, j'avais déjà été le transfert le plus coûteux de l'été en France ", ajoute-t-il dans France Football. Signe des temps, ce transfert est passé relativement inaperçu de l'autre côté de la Manche. Malgré les bons résultats de Lyon en Ligue des Champions, la Ligue 1 ne bénéficie pas d'un grand intérêt en Angleterre et Essien doit encore faire ses preuves. Pourtant, Chelsea en a fait son acquisition la plus chère de la saison mais les tabloïds anglais commencent à avoir l'habitude de voir les Blues sortir leur chéquier. En revanche, ce pactole offre à Lyon un poids non négligeable pour la fin du mercato. Les cibles ont d'ailleurs changé. Alors que l'on parlait des Français Jeremy Toulalan ou Olivier Dacourt, on cite désormais les noms de Michael Owen, Tomas Rosicky (une offre de 20 millions d'euros est arrivée sur la table de Dortmund) et surtout de Milan Baros. Les recruteurs rhodaniens prospectent également pour remplacer Essien. A cet égard, c'est le Brésilien Fabinho qui tient la corde. ( S. Vande Velde) ZINÉDINE ZIDANE a réussi son retour en équipe de France. Dans un stade de la Mosson de Montpellier rempli, la France a battu la Côte d'Ivoire 3-0. Zizou a inscrit le deuxième but, Thierry Henry et William Gallas les deux autres. Par contre, Lilian Thuram a dû sortir sur blessure après 20 minutes. AUXERRE a établi un bien triste record en s'inclinant à Lens 7-0. L'équipe de Jacques Santini, qui n'avait pas encore encaissé un but cette saison, a connu la défaite la plus lourde de son histoire en Ligue 1. OSCAR MULLER, triple champion de France avec Nantes, est décédé d'un accident de la route à l'âge de 49 ans. FLORENT BALMONT, suspendu avec Nice lors de la 3e journée, a vu son carton rouge retiré par la Fédération française de football. LES BUTEURS : De Melo (Le Mans), John Carew (PSG) et Pauleta (PSG) 3 buts. S. Vande Velde