"Y ou don't know what you are doing " : message très durement chanté par les supporters d'Arsenal à Arsène Wenger quand il remplace... Alexander Mark David Oxlade-Chamberlain (18 ans) dans un match contre Manchester United en janvier dernier.
...

"Y ou don't know what you are doing " : message très durement chanté par les supporters d'Arsenal à Arsène Wenger quand il remplace... Alexander Mark David Oxlade-Chamberlain (18 ans) dans un match contre Manchester United en janvier dernier. La foule hue et reproche au manager français d'introduire le peu populaire Andrei Arshavin, mais surtout d'enlever la nouvelle perle de l'Emirates Stadium. Au moment du remplacement, la télé fait un gros plan sur Robin van Persie : le Hollandais d'Arsenal ne peut pas cacher sa surprise. Ox (b£uf en anglais !) vient d'une famille de foot. Il a un oncle, Neville Chamberlain, qui a été pro, notamment à Stoke City. Mais surtout un père, Mark Chamberlain, qui a fait une jolie carrière (Stoke, Portsmouth) et a joué en équipe anglaise au début des années 80. Sa reconversion comme coach lui a notamment permis de devenir T2 du Timor oriental ! Le petit est formé à l'académie de Southampton et joue jusqu'en D2 avec ce club. Un de ses entraîneurs dira : " Quand j'ai eu Alex dans mon noyau, j'ai directement repensé à Theo Walcott, que j'avais entraîné. Malgré tout son talent, Walcott me laissait un peu sur ma faim parce qu'il ne jouait pas assez avec ses coéquipiers. Toutes les qualités qu'il avait, Alex les possède aussi. Mais il est capable d'être collectif. Au même âge, il était plus complet que Walcott. Plus costaud aussi. " Walcott est passé de Southampton à Arsenal en 2006, pour une quinzaine de millions d'euros. Et il est directement parti à la Coupe du Monde, avant d'avoir joué le moindre match en Premier League. L'été dernier, Ox - qui a plus joué au rugby qu'au foot quand il était à l'école - fait le même trajet. Les offres affluent à Southampton mais son club veut le conserver et met au bac les fax qui arrivent au secrétariat ! Manchester United et Liverpool sont éconduits. Puis, Arsenal met le paquet : Wenger exige la perle et Arsenal libère près de 15 millions. Un des plus gros transferts sortants de l'histoire de la D2. Les Gunners tiennent l'original et la copie, Chamberlain est surnommé Theo Walcott 2.0. Fin août, il fait ses grands débuts en D1 lors de la correction (8-2) contre Manchester United. Ce jour-là, il devient le 150e joueur à représenter Arsenal en Premier League. Pas terrible comme consolation. Wenger reconnaît qu'il aurait pu être plus adroit : " Je ne lui ai pas fait le plus beau cadeau pour un jeune. " Un mois plus tard, c'est plus beau : il marque en Ligue des Champions contre l'Olympiacos, tout seul comme un grand, en transperçant toute la défense grecque. Il est désormais le plus jeune buteur anglais en C1, record qu'il pique à Walcott... Début 2012, Ox profite des absences de Gervinho et Marouane Chamakh, partis à la CAN et qui imposent à Wenger de remodeler son secteur offensif. Fini le rôle de joker, il fait désormais partie intégrante de l'équipe. Première titularisation en janvier, à domicile contre Man U. Un assist pour Robin van Persie. Et donc ce remplacement avant terme. Wenger doesn't know what he's doing ! Début février, il marque ses premiers buts dans la démonstration (7-1) face à Blackburn. Le manager français encense publiquement le nouveau bijou de la famille Chamberlain : " Sa progression a été terrible lors des derniers mois. Il est mature, il a de la personnalité, c'est un guerrier. En peu de temps, il est devenu capable de faire la différence. " Et encore ceci : " Il me fait vraiment penser à Wayne Rooney et Cesc Fabregas. Chez eux, tout semblait si simple et naturel quand ils ont découvert la Premier League. Ils dégageaient plein de joie de vivre sur le terrain. Alex est comme ça aussi. " C'est sur l'aile que Chamberlain (longtemps formé comme attaquant en retrait) fait des ravages. Van Persie : " Je me revois en lui. Quand j'avais 18 ans, j'avais la même insouciance, je n'avais que des pensées positives. Je ne me disais jamais : -Oh, ça va être dur, big stadium, big game. Je ne réfléchissais pas trop, je fonçais tête baissée. Dommage que Chamberlain ne soit pas hollandais, ce serait un chouette renfort pour mon équipe nationale. " Ox est un pilier des Espoirs de Stuart Pearce. Sans doute plus pour longtemps. Son avenir proche semble plutôt être dans l'équipe A. Avant de quitter la fédé, Fabio Capello avait vu son match en U21 contre l'Islande. Il y avait inscrit le premier hat-trick de sa carrière et l'Italien avait avoué son étonnement. Il commençait à penser à lui. Maintenant, c'est Wenger qui pousse sa candidature en vue de l'EURO. " Quand on est au top dans le championnat d'Angleterre, on mérite de faire partie de l'équipe anglaise. " PAR PIERRE DANVOYE - PHOTO : IMAGEGLOBE" Chamberlain a la même joie de vivre et la même insouciance que Rooney et Fabregas à leurs débuts. " (Arsène Wenger)