Adresse Kardinaal Mercierlaan 46, 3001 Heverlee
...

Adresse Kardinaal Mercierlaan 46, 3001 Heverlee Tél. 016 22 85 08 Internet www.ohl.be E-mail info@ohl.be Twitter @ohl- official Facebook OHL.official Président Chris Vandebroeck CEO Paul Van Der Schueren Directeur sportif Wim De Corte Stade Eneco Stadion Capacité 10.020 places Sponsors King Power, SCB, Amazing Thailand, Federale Verzekering, Wiener-berger, Vermarc Sport et GMS Leuven Budget non communiqué La saison dernière, l'OHL a manqué de tout : mentalité, vitesse, efficacité devant et derrière et créativité dans l'entrejeu. L'équipe a donc dû batailler jusqu'à la dernière journée pour se maintenir. Après avoir reçu une formation en crise à la trêve hivernale, Van Wijk a, cette fois, l'occasion de construire. L'accent a été mis sur des gars qui ont de la bouteille : Berben et Maertens ont montré un rendement immédiat durant la préparation, Storm (à nouveau loué au Club Bruges) connaît maintenant mieux la série et a tout pour devenir l'une des révélations de D1B. Avec Gorius et Le Postellec, Van Wijk dispose de deux contrôleurs expérimentés au milieu de l'entrejeu. Les points faibles actuels sont en défense, où il y a absolument besoin de renforts, et peut-être aussi devant où Kostovski et Casagolda n'ont pas convaincu la saison dernière. Julien Gorius (32 ans) est de loin le joueur le plus réputé et le plus expérimenté du noyau. Le médian français a été l'incontournable plaque-tournante de Malines avant d'être un pion de base du RC Genk. Il y a deux saisons, il a opté pour un transfert lucratif en Chine. Tout dépendra de la façon dont Gorius digérera le passage de la peu engagée ligue chinoise à la très combative D1B mais en ce qui concerne le leadership et le danger sur phases arrêtées, il est clairement un renfort pour les Louvanistes. La saison dernière, Dennis Van Wijk (54 ans) a remplacé Emilio Ferrera juste après la pause hivernale. Le choix de l'OHL n'est pas anodin : avec des passages entre autres à Roulers, au Cercle Bruges, à l'Antwerp, à Ostende et à Mons, Van Wijk connaît mieux que personne la deuxième division (maintenant D1B). Il met l'accent sur la combativité et un football direct " à la britannique ". Il opte généralement pour un 4-4-2 avec beaucoup de vitesse sur les flancs et un jeu de contres. Louvain vient de connaître une saison de transition. Financièrement, l'OHL ne savait pas où il en était et a pris le risque de miser sur des prêts ou sur des joueurs qui avaient peu joué. Grâce au soutien du nouveau président thaïlandais, les Louvanistes ont désormais pu opter pour plus de sécurité avec l'arrivée de joueurs qui devraient avoir du rendement immédiatement. Si le boss parle de patience, la promotion en D1A figure bel et bien à l'agenda, bien qu'une place dans le top 4 et une participation aux PO2 pourraient suffire. Yannick Aguemon (Union Saint-Gilloise), Geert Berben (Lommel), Clément Fabre (Tubize), Julien Gorius (Changchun, Chn), Kenneth Schuermans (Westerlo), Nikola Storm (Club Bruges), Mathieu Maertens (Cercle Bruges), Derrick Tshimanga (Willem II, Ned) Mehdi Bounou (Heist), Simon Bracke ( ? ), Nathan De Medina (Anderlecht), Nicolas Delporte ( ? ), Cédric D'Ulivo ( ? ), Nathan Durieux ( ? ), Siebe Horemans (Gand), Kenneth Houdret & Soufiane El Banouhi (Union Saint-Gilloise), Jonathan Kindermans ( ? ), Fazli Kocabas ( ? ), Yannick Loemba (Ostende), Pieterjan Monteyne (Roulers), Pierre-Yves Ngawa (Avellino, Ita), Romain Reynaud (Andrézieux, Fra), Lucas Schoofs (Gand), Jeroen Simaeys ( ? ), Ben Yagan (Dessel)