cK Masculine

C'est un papa jeune d'esprit, féru de design et qui soigne son look ? Alors, pas d'hésitation, tournez-vous vers cK Watch. C'est en 1997 que le designer américain Calvin Klein et le Swatch Group ont réuni leurs talents pour créer une collection de montres aux lignes graphiques marquantes, épurées et contemporaines.

Régulièrement réactualisée, la collection comporte plus de 200 modèles toujours parfaitement en phase avec l'air du temps. En 2012, la marque poursuit sur sa lancée, avec de nouvelles propositions, sport/chic ou plus habillées. Parmi ces dernière, la cK masculine est une montre en acier avec mouvement quartz (trois aiguilles et date), d'inspiration vintage mais dans le format d'aujourd'hui (43 mm). La sophistication swiss made à petit prix (225 euros).

Officer's de Victorinox Swiss Army

Si ça ne vous dit rien, votre père s'en souvient sûrement : Richard Gere en uniforme blanc dans Un officier et un Gentleman. Les valeurs à l'ancienne défendues par ce film se retrouvent dans le design néo-classique de la nouvelle Officer's de Victorinox Swiss Army.

Cette montre emprunte son nom à celui du premier couteau suisse livré par la marque aux officiers de l'armée helvétique. Pour le rappeler, son guilloché original a été appliqué au centre du cadran. Ce modèle est disponible en trois versions : mécanique (cadran de 40mm), large (mouvement quartz, cadran de 40mm) et chronographe (mouvement quartz, cadran de 42mm). Clin d'£il aux classiques horlogers, l'aiguille des secondes de la version mécanique a été teintée de bleu afin de souligner la fluidité du mouvement. L'Officer's est présentée dans un coffret, accompagnée d'une version exclusive du fameux couteau suisse dans les mêmes tons gris moyen et anthracite que ceux de la montre (à partir de 375 euros).

Maestro Petite seconde Or rose

L'heure, c'est l'or aussi. Le prétexte à ce cadeau mémorable nous est fourni par Raymond Weil et sa nouvelle Maestro Petite Seconde Or Rose. Certes, pour proposer cette pièce horlogère de qualité sous la barre des 1.500 euros, la maison genevoise doit un peu jouer sur les mots. Dans ce cas, il s'agit en effet d'un boîtier en acier sur lequel on a déposé de l'or par évaporation (traitement PVD). Quoi qu'il en soit, le contraste entre la couleur de l'or rose et le noir profond du cadran donne naissance à une esthétique très réussie. En outre, celle-ci est bien servie par des détails soignés : fond de cadran avec décor " clou de Paris ", aiguilles et chiffres romains plaqués or, bracelet en cuir de veau marron style alligator, cousu façon sellier, muni d'une boucle ardillon en acier poli et or rose PVD 5N.

Enfin, le fond en verre saphir permet d'admirer un mouvement mécanique à remontage automatique de bonne facture (31 rubis).

PAR PATRICK DELAROCHE

C'est un papa jeune d'esprit, féru de design et qui soigne son look ? Alors, pas d'hésitation, tournez-vous vers cK Watch. C'est en 1997 que le designer américain Calvin Klein et le Swatch Group ont réuni leurs talents pour créer une collection de montres aux lignes graphiques marquantes, épurées et contemporaines. Régulièrement réactualisée, la collection comporte plus de 200 modèles toujours parfaitement en phase avec l'air du temps. En 2012, la marque poursuit sur sa lancée, avec de nouvelles propositions, sport/chic ou plus habillées. Parmi ces dernière, la cK masculine est une montre en acier avec mouvement quartz (trois aiguilles et date), d'inspiration vintage mais dans le format d'aujourd'hui (43 mm). La sophistication swiss made à petit prix (225 euros). Si ça ne vous dit rien, votre père s'en souvient sûrement : Richard Gere en uniforme blanc dans Un officier et un Gentleman. Les valeurs à l'ancienne défendues par ce film se retrouvent dans le design néo-classique de la nouvelle Officer's de Victorinox Swiss Army. Cette montre emprunte son nom à celui du premier couteau suisse livré par la marque aux officiers de l'armée helvétique. Pour le rappeler, son guilloché original a été appliqué au centre du cadran. Ce modèle est disponible en trois versions : mécanique (cadran de 40mm), large (mouvement quartz, cadran de 40mm) et chronographe (mouvement quartz, cadran de 42mm). Clin d'£il aux classiques horlogers, l'aiguille des secondes de la version mécanique a été teintée de bleu afin de souligner la fluidité du mouvement. L'Officer's est présentée dans un coffret, accompagnée d'une version exclusive du fameux couteau suisse dans les mêmes tons gris moyen et anthracite que ceux de la montre (à partir de 375 euros). L'heure, c'est l'or aussi. Le prétexte à ce cadeau mémorable nous est fourni par Raymond Weil et sa nouvelle Maestro Petite Seconde Or Rose. Certes, pour proposer cette pièce horlogère de qualité sous la barre des 1.500 euros, la maison genevoise doit un peu jouer sur les mots. Dans ce cas, il s'agit en effet d'un boîtier en acier sur lequel on a déposé de l'or par évaporation (traitement PVD). Quoi qu'il en soit, le contraste entre la couleur de l'or rose et le noir profond du cadran donne naissance à une esthétique très réussie. En outre, celle-ci est bien servie par des détails soignés : fond de cadran avec décor " clou de Paris ", aiguilles et chiffres romains plaqués or, bracelet en cuir de veau marron style alligator, cousu façon sellier, muni d'une boucle ardillon en acier poli et or rose PVD 5N. Enfin, le fond en verre saphir permet d'admirer un mouvement mécanique à remontage automatique de bonne facture (31 rubis). PAR PATRICK DELAROCHE