"Avec Salah, Schürrle, Eden Hazard, Oscar et Willian, nous sommes parés dans l'entrejeu offensif. Il y a encore Traore, Moses et little Hazard, tous des joueurs loués. La saison prochaine, nous les adjoindrons sans doute un par un au groupe. " Ce sont les propos tenus fin janvier par José Mourinho, le manager de Chelsea. C'est étonnant car tant le Portugais que la direction sont satisfaits du développement de ThorganHazard à Zulte Waregem.
...

"Avec Salah, Schürrle, Eden Hazard, Oscar et Willian, nous sommes parés dans l'entrejeu offensif. Il y a encore Traore, Moses et little Hazard, tous des joueurs loués. La saison prochaine, nous les adjoindrons sans doute un par un au groupe. " Ce sont les propos tenus fin janvier par José Mourinho, le manager de Chelsea. C'est étonnant car tant le Portugais que la direction sont satisfaits du développement de ThorganHazard à Zulte Waregem. Malgré tout, il semble peu probable qu'il réalise son grand rêve la saison prochaine : jouer à Stamford Bridge, aux côtés de son frère. Le Belge mesure le fossé qui sépare l'Essevee des Blues et sait qu'il risquerait d'y passer plus de temps sur le banc ou dans la tribune que sur le terrain. Puisque Zulte Waregem ne constitue plus une option, à quel club doit donc le louer Chelsea la saison prochaine ? À Anderlecht, qui a tiré à toutes les cordes en été et en janvier pour le louer ou à un club étranger ? Pour Julien Cools, un monument du Club Bruges qui est entraîneur adjoint des U18 et 19 belges et qui connaît donc Hazard depuis des années, une condition cruciale doit être remplie : " Thorgan doit jouer chaque semaine. Faire la navette entre le onze de base et le banc comme numéro 13 ou 14 serait très dur pour lui, tant il aime jouer. Thorgan doit donc choisir un club où l'entraîneur le veut vraiment, une équipe qui, comme Zulte Waregem, lui accordera un rôle libre sur tout le terrain et lui permettra de s'épanouir sans être engoncé dans un carcan tactique. La meilleure option serait donc un grand club belge : Anderlecht ou même le Club Bruges. Il y aurait la liberté dont il a besoin et les supporters le porteraient aux nues. L'étranger ? Je ne vois pas quel club lui conviendrait. Il possède les qualités requises pour un club moyen d'Allemagne ou d'Angleterre mais ça ne constitue pas une garantie. Regardez Junior Malanda : un tel talent, titulaire incontesté à Zulte Waregem, qui joue à peine à Wolfsbourg. Je suppose que le deal avec Anderlecht est en ordre, que le Sporting et Chelsea ont déjà décidé, après le feuilleton de janvier, que Thorgan restait à Waregem jusqu'en fin de saison puis rejoignait le Parc Astrid. C'est un garçon qui a l'esprit de famille, qui vient d'être papa, aussi, et je pense que pour l'instant, il préfère ne pas trop s'éloigner. " Francky Dury, l'entraîneur de Waregem, voit une autre issue. " Comme Kevin De Bruyne au Werder Brême, un club étranger au budget entre 50 et 80 millions, qui joue la Coupe d'Europe, pas nécessairement la Ligue des Champions. Je pense à Lille ou à Monaco en France, à un club allemand ou anglais du subtop ou à un grand club néerlandais comme le PSV. Plus le niveau est élevé, plus la concurrence sera vive à sa position préférée, le 10, mais il est tellement polyvalent qu'il peut aussi jouer sur le flanc ou plus bas dans l'entrejeu. Thorgan va devoir apprendre à gérer la pression. Ici, il est resté titulaire après quelques moins bons matches et nous lui avons insufflé confiance mais dans un grand club étranger, il volera sur le banc. En ce sens, le fait d'avoir traversé un creux après toutes les péripéties de janvier n'est pas négatif. Ça l'oblige à réfléchir à ce qu'il peut mieux faire, à ce qui ne marche pas. Ne connaître que le succès n'est pas bon pour un jeune. Les dernières semaines ont été très enrichissantes pour Thorgan et il va profiter de cette expérience à l'avenir. " Patrick De Koster, le manager de De Bruyne, partage l'avis de Dury. " Thorgan doit viser plus haut qu'Anderlecht. Il évolue déjà depuis deux ans au top avec Zulte Waregem et un passage chez les Mauves ne représenterait pas une grosse différence. Ensuite, que peut-il encore apprendre en jouant contre les numéros 13 ou 14 de Belgique ? Je lui conseillerais plutôt un club moyen d'Allemagne, pas un anglais car le jeu y est plus rude. Un club qui lui accorde du temps pour progresser, comme le Werder l'a fait avec Kevin. Il ne doit pas être confronté à l'obligation de se qualifier pour la Ligue des Champions ni au stress du maintien, afin de ne pas être trop vite sanctionné pour une erreur. Après un an ou deux, il pourrait alors tenter sa chance à Chelsea mais surtout, il ne doit pas s'y frotter trop tôt. " Philippe Desmet, l'ancienne figure de proue du SV Waregem, ex-joueur de Lille, ne lui voit plus d'avenir en Belgique. " Anderlecht n'est pas meilleur que Zulte Waregem. En plus, on l'y jetterait au feu, avec tous les autres jeunes, mais c'est sur ses épaules que la pression reposerait, puisqu'il est Soulier d'Or. Bien plus qu'à Waregem ou dans un club étranger de niveau moyen. À sa place, je préférerais un club anglais à un allemand. Le kick-and-rush a quand même quasi disparu d'Angleterre et il pourrait s'adapter à la Premier League. Connaître le championnat faciliterait son intégration ultérieure à Chelsea. Évidemment, il doit être sûr d'être titulaire car quand on n'est pas habitué à faire banquette, c'est très difficile à gérer. " Piet de Visser, le responsable du scouting de Chelsea, a le dernier mot, même s'il refuse de dire où Hazard devrait jouer la saison prochaine. " Ce n'est pas moi qui en décide mais le club, en concertation avec Thorgan ", précise le Néerlandais. " Je peux juste dire que nous croyons en Thorgan. Un grand joueur doit avoir cinq tools : technique, physique, vitesse, vista et caractère. Il possède toutes ces qualités mais pas encore assez pour déjà viser l'élite absolue. Par exemple, il doit encore développer sa puissance. Thorgan voit immédiatement où envoyer le ballon et s'exécute rapidement. Il est présent pendant tout le match, contrairement à Eden, qui mise plutôt sur quelques moments de génie. Son rêve de jouer avec son frère à Chelsea n'est pas irréaliste mais la balle est dans son camp. Thorgan doit tout mettre en oeuvre pour parvenir à ses fins. Il faut être bien dans sa tête pour travailler les quatre autres aspects. S'il y parvient et s'il fait preuve de patience, il ira loin. PAR JONAS CRÉTEUR" Je suppose que son contrat à Anderlecht est déjà en ordre. " Julien Cools