Il ne se passe plus une semaine sans qu'on annonce EdenHazard tantôt au Real Madrid, tantôt à Barcelone, tantôt à Arsenal. Les plus grands clubs européens s'intéressent à lui, ce n'est pas un secret. Lorsque des journalistes le rencontrent, la même question revient sans cesse sur le tapis : " Où joueras-tu la saison prochaine ?" Cela commence d'ailleurs à l'agacer. Son intention, il nous l'a encore répété la semaine dernière, est de rester à Lille (où il vient de prolonger jusqu'en 2014) au moins un an de plus. " Mon apprentissag...

Il ne se passe plus une semaine sans qu'on annonce EdenHazard tantôt au Real Madrid, tantôt à Barcelone, tantôt à Arsenal. Les plus grands clubs européens s'intéressent à lui, ce n'est pas un secret. Lorsque des journalistes le rencontrent, la même question revient sans cesse sur le tapis : " Où joueras-tu la saison prochaine ?" Cela commence d'ailleurs à l'agacer. Son intention, il nous l'a encore répété la semaine dernière, est de rester à Lille (où il vient de prolonger jusqu'en 2014) au moins un an de plus. " Mon apprentissage n'est pas terminé ", affirme-t-il. " Je peux encore apprendre beaucoup en restant ici. " Mais peut-être Lille sera-t-il obligé de le vendre ? Le bruit qui court, dans la presse française, est qu'en cas de non-qualification pour la Ligue des Champions, le LOSC accuserait un manque à gagner de... 20 millions et qu'à moins d'une intervention personnelle du président MichelSeydoux, il n'aurait d'autre solution que de monnayer son joyau. Eden lui-même n'en croit pas un mot. " Il ne faut pas toujours croire ce qu'on lit dans les journaux. " Et le président lui-même, que nous avons eu en ligne, abonde dans le même sens : " C'est totalement faux ! Des rumeurs infondées ", nous assure-t-il. Ces difficultés lilloises seraient dues, selon nos confrères de l'Hexagone, aux infrastructures. Le Stadium Nord de Villeneuve-d'Ascq, où le LOSC a élu temporairement domicile (mais un intérim qui se prolonge), n'a pas les capacités pour accueillir un nombre de spectateurs en rapport avec le statut du club, ni encore moins pour accueillir les VIP. La finalisation du nouveau Grand Stade, prévue pour 2012 (mais on vient à peine d'entamer les travaux de terrassement), est donc urgente. Selon la presse française, Lille n'entamerait pas les discussions pour Hazard en dessous de 30 millions. " Là encore, ce sont de simples spéculations ", affirme mordicus Seydoux. A ce prix-là, qui pourrait l'acheter ? " Lyon, le plus gros budget français, a pris l'habitude de faire son marché à Lille, mais n'a plus les moyens de s'offrir Eden ", estime l'un de nos collègues du Nord. " Si l'OL a déboursé 25 millions pour LisandroLopez, il ne va pas en débourser 30 pour l'international belge, aussi bon soit-il. " Eden, lui, fait confiance à ses agents : un bureau de management parisien auquel il est lié depuis plus de trois ans mais qu'il ne cite jamais : " Je préfère que l'on reste discret. Ce sont devenus des amis. Lorsqu'ils me rendent visite, il arrive fréquemment que l'on parle d'autre chose que de football. "Leurs premiers contacts remontent bien avant l'EURO 2007 des -17 ans, où il avait brillé lors d'un tournoi de jeunes à Quevilly (le club qui fut demi-finaliste de la Coupe de France cette saison) alors qu'il n'avait que 16 ans.