Nationalité : Estonien
...

Nationalité : Estonien Date de naissance : 15 octobre 1987 (30) Team : Toyota Gazoo Racing Voiture : Toyota Yaris Co-pilote : Martin Järveoja (EST) La saison dernière : 3e Nombre de rallyes (victoires) : 79 (2) " Je n'exclurais pas encore Ott Tänak ", a déclaré Neuville l'an passé en Sardaigne, où l'Estonien a remporté son premier rallye comptant pour le Championnat du monde. Tänak a répété cet exploit deux mois plus tard sur les pistes en tarmac autour de Sarrebrück et est même passé un moment devant Neuville au classement du Championnat du monde, mais a finalement dû se contenter d'une troisième place. Son meilleur résultat depuis qu'il a débuté en 2009 au Portugal au volant d'une Subaru. Tänak a été découvert, alors qu'il n'était qu'adolescent, par Markko Märtin, un ancien pilote qui, en 2011, a offert à son jeune compatriote une place dans son team (MM Motorsport) après deux saisons difficiles chez Subaru. Tänak avait alors impressionné Malcolm Wilson, le grand patron du M-Sport World Rally Team, mais la pression inhérente au statut de premier pilote était trop forte pour le jeune Estonien : à la fin de la saison, c'est Wilson lui-même qui lui a donné son bon de sortie. Il ne s'est pas découragé et, après une bonne saison dans le championnat d'Estonie en 2014 avec le nouveau team du fabricant de pneus Drive Dmack et avec M-Sport, qui l'avait mis à la porte un an plus tôt, il a réalisé un double programme. " Avec un an d'expérience en plus, il pourra encore mieux utiliser sa vitesse pure ", a expliqué M-Sport, où l'on a eu une grosse frayeur lorsque la Ford Fiesta RS a plongé dans un lac pendant le rallye du Mexique, et que Tänak et son co-pilote Raigo Mõlder n'ont pu s'extraire de leur véhicule qu'au dernier moment. L'Estonien a continué à se partager entre Drive Dmack et M-Sport, qu'il a quitté de sa propre initiative à la fin de l'an passé, après sa troisième place. " Je le suivais déjà depuis quelques années ", a déclaré le quadruple champion du monde Tommi Mäkinen, le patron de Toyota Gazoo Racing, qui a directement remporté deux rallyes - grâce à Jari-Matti Latvala et à Esapekka Lappi - lors de sa première saison.