L'événement s'est déroulé il y a vingt mois à peine. Le 22 février 2018, la phalange de Graham Potter (44 ans) a vaincu Arsenal 1-2 à l'Emirates Stadium, grâce aux buts d' Hosam Aiesch et de Ken Sema. Toutefois, comme les Suédois avaient été (logiquement) défaits 3-0 une semaine plus tôt, ils ne s'étaient pas qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Europa League. C'était la fin d'une série for...

L'événement s'est déroulé il y a vingt mois à peine. Le 22 février 2018, la phalange de Graham Potter (44 ans) a vaincu Arsenal 1-2 à l'Emirates Stadium, grâce aux buts d' Hosam Aiesch et de Ken Sema. Toutefois, comme les Suédois avaient été (logiquement) défaits 3-0 une semaine plus tôt, ils ne s'étaient pas qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Europa League. C'était la fin d'une série formidable : Östersunds FK est resté invaincu 14 matches d'affilée alors qu'il y a huit ans, il évoluait encore en division quatre. Cette soirée magnifique de Londres offre un contraste saisissant avec la situation actuelle. Après 27 journées, Östersunds est treizième avec 22 points, juste devant l'antépénultième, qui doit disputer un barrage pour se maintenir, et les deux derniers, relégués immédiatement. " Il n'y a pas d'alternative ", déclare le club sur son site. " Il est impensable qu'Östersunds n'ait plus d'équipe au sein de l'élite. " Malheureusement, le club est au bord de la noyade financière. Il a un besoin urgent de 15 millions de couronnes suédoises, soit environ 1,38 million d'euros, pour assurer son fonctionnement jusqu'à la fin de l'année. Et il doit disposer de 920.000 euros d'ici la fin du mois d'octobre. Jusqu'à la semaine dernière, il avait récolté 550.000 euros. Il a aussi intérêt à régler une dette fiscale de 129.071 euros avant le 2 novembre. Le club sollicite constamment supporters et entreprises, en quête de dons, mais aussi de sponsors supplémentaires. Graham Potter, maintenant manager de Brighton & Hove Albion en Premier League, a fait son devoir, comme son staff technique et d'anciens joueurs. " Nous nous trouvons dans une situation particulièrement critique ", a confirmé à BBC Sport le manager Ian Burchnall (36 ans), qui a succédé à Potter en juin 2018. " Nous ne sommes pas le seul club suédois à connaître des problèmes économiques. Ça devient habituel en football, d'ailleurs. Regardez ce qui se passe en Angleterre avec Bury et les Bolton Wanderers. "