En juillet, Forbes a déclenché un tsunami dans le monde du sport en publiant la liste des sportifs les mieux payés en 2018. Pas une seule femme dans le top cent, même pas Serena Williams. L'Américaine était la seule à en faire partie un an plus tôt mais elle avait peu joué pendant sa grossesse et ses contrats de sponsoring, qui représentent quand même 15,6 millions d'euros, ne suffisaient pas à lui assurer un classement dans le top cent. Le basketteur français Nicolas Batum (Charlotte Hornets) avait gagné 4,3 millions de plus que la lauréate de 23 grands chelems et ava...