A l'issue de sa carrière, en été 2013, Tomas Van Den Spiegel a rejoint Optima, où il s'est occupé du planning financier des sportifs de haut niveau. La banque de...

A l'issue de sa carrière, en été 2013, Tomas Van Den Spiegel a rejoint Optima, où il s'est occupé du planning financier des sportifs de haut niveau. La banque de Jeroen Piqueur a fait faillite l'année passée. Van den Spiegel revient sur l'affaire, brièvement et pour la première fois. " J'étais un pion trop insignifiant pour me prononcer sur la validité de cette faillite. Tout s'est passé au-dessus de ma tête. J'ai découvert une entreprise ambitieuse et dynamique, sans voir arriver les problèmes. Deux mois avant le scandale, j'ai conclu un sponsoring de trois ans avec David Goffin. J'ai toujours aimé ce travail, qui m'a beaucoup appris. Je ne regrette absolument pas cette période. Ce qui me chagrine, c'est que j'ai dû renoncer à mon projet et mettre fin à mes contacts avec certains sportifs. "