Il y a un an, Burnley avait vaincu Manchester United 1-0. Le promu était euphorique mais en fin de saison, il retrouvait l'étage inférieur. Ces dernières semaines, Blackpool se refuse donc à sombrer dans l'euphorie, malgré son excellent début de saison. Jusqu'à dimanche et à la visite de Chelsea, l'équipe avait gagné deux de ses quatre matches, dont trois en déplacement, réalisé un nul et concédé une défaite, lourde (6-0) contre Arsenal. Dimanche, un nouveau revers s'est ajouté, Chelsea prenant une confortable avance de quatre buts en première mi-temps.
...

Il y a un an, Burnley avait vaincu Manchester United 1-0. Le promu était euphorique mais en fin de saison, il retrouvait l'étage inférieur. Ces dernières semaines, Blackpool se refuse donc à sombrer dans l'euphorie, malgré son excellent début de saison. Jusqu'à dimanche et à la visite de Chelsea, l'équipe avait gagné deux de ses quatre matches, dont trois en déplacement, réalisé un nul et concédé une défaite, lourde (6-0) contre Arsenal. Dimanche, un nouveau revers s'est ajouté, Chelsea prenant une confortable avance de quatre buts en première mi-temps. Si Blackpool dispute autant de matches à l'extérieur, c'est parce que la rénovation de Bloomfield Road est plus longue que prévu. Bloomfield Road, avec une capacité provisoire de 16.200 places, est le plus petit stade de D1. On ne s'attendait pas à ce que l'équipe se tire aussi bien d'affaire. Le noyau auteur de la montée est longtemps resté inchangé. Deux avants ont disparu, Ben Burgess et DJ Campbell, loué par Leicester City et auteur de onze buts en 17 matches. Le manager Ian Holloway n'a trouvé du sang frais qu'en fin de mercato. En une journée, il a acheté cinq joueurs : trois Français, Ludovic Sylvestre (26 ans), Elliot Grandin (22 ans) et Malaury Martin (21 ans), Un Irlandais du Nord issu des jeunes de Man. United, Craig Cathcart (21 ans, loué un temps à l'Antwerp) et Marlon Harewood. Harewood (30 ans) est le seul élément chevronné mais il est en perte de vitesse depuis qu'il a quitté West Ham en 2007. Villa, qui l'avait loué deux fois, ne lui a plus offert de contrat. Blackpool doit donc se débrouiller avec le noyau de la saison passée et quelques talents de France et de United. Grandin vient de Marseille, Martin de Monaco et Sylvestre a été formé dans l'équipe B de Barcelone avant de jouer en Tchéquie. Pourtant, l'équipe va bien, elle attaque, ne renie pas le football développé en D2. Holloway garde ses hommes les pieds sur terre et a conseillé à la presse locale de faire son bilan un peu plus tard : fin novembre puis en février. Il y a peu de chance pour que Blackpool soit encore très actif sur le marché hivernal des transferts. Karl Oyston, déclaré officiellement en faillite en août, a démissionné de la présidence et n'aime pas donner de l'argent. Blackpool ne veut pas tomber dans le même piège que Hull et Portsmouth et n'ira pas dans le rouge pour assurer son maintien. Reste à voir si le club, qui impose un plafond financier strict, est viable parmi l'élite. Contre Fulham, il a accueilli 16.000 personnes et la saison passée, l'assistance moyenne était inférieure à 9.000... DIMITAR BERBATOV a été le héros de Manchester United contre Liverpool en marquant trois buts. Steven Gerrard a inscrit les deux buts de son camp. ANTONIO VALENCIA (Man. United) s'est fracturé la cheville et déchiré les ligaments contre les Glasgow Rangers. Il pourrait être indisponible six mois. CITY grenouille, d'après les tabloïdes. Adebayor aurait voulu s'en prendre physiquement à l'entraîneur Mancini, qui l'avait accusé de simuler une blessure, tandis que Shay Given, écarté du but par Joe Hart, peut partir. Newcastle veut récupérer son ancien gardien. GERARD HOULLIER a beau être le manager d'Aston Villa, il ne prendra place sur le banc que ce mercredi à l'occasion du match contre Blackburn, en Coupe de la Ligue. La semaine dernière, ses documents n'étaient pas encore en ordre. Houllier souhaiterait être secondé par Gary McAllister. Kevin MacDonald, qui dirigeait l'équipe jusqu'à présent, a refusé le poste. SAM ALLARDYCE, le manager de Blackburn, est en bisbrouille avec Arsène Wenger et le conflit s'est réveillé. Allardyce accuse Wenger d'utiliser la presse pour influencer les arbitres et rendre ses joueurs intouchables. Wenger s'était plaint des durs tacles que ses joueurs avaient subis contre Bolton. Diaby s'était d'ailleurs blessé. BOBBY ZAMORA (Fulham) pense ses plaies après un lourd tacle. Contre les Wolves, il s'est fracturé la jambe et abîmé les ligaments de la cheville. Selon un premier diagnostic, il serait absent cinq mois. COUPE DE LA LIGUE. Tottenham-Arsenal était l'affiche de ce troisième tour, disputé hier et aujourd'hui. Ce mercredi, au menu, Aston Villa-Blackburn, Chelsea-Newcastle, Sunderland-West Ham et West Brom-Man. City. PETER T'KINT