Deuxième du championnat régulier à deux points d'Anderlecht, deuxième des play-offs à sept unités du champion. On ne peut pas dire que le tenant du titre a réalise une mauvaise saison mais après quatre ans sous la férule de Preud'homme, le citron était clairement pressé. Leko doit ravigoter une équipe avec laquelle il a vécu de bons moments en tant que médian.
...

Deuxième du championnat régulier à deux points d'Anderlecht, deuxième des play-offs à sept unités du champion. On ne peut pas dire que le tenant du titre a réalise une mauvaise saison mais après quatre ans sous la férule de Preud'homme, le citron était clairement pressé. Leko doit ravigoter une équipe avec laquelle il a vécu de bons moments en tant que médian. Horvath est arrivé en janvier avec beaucoup d'ambition mais comme le titulaire français, Butelle, n'a pu être vendu, son jeune concurrent américain a dû patienter. Preud'homme a changé de gardien après la sixième journée des play-offs et les quatre matches d'Horvath ont suffi à convaincre le Club qu'il pouvait entamer la saison en numéro un. Butelle est toujours là mais peut partir. En principe, Hubert est le numéro deux attitré. La défense centrale accueille un nouveau, l'ours colombien Mera, transféré en janvier mais resté à Cali, puisqu'il n'était pas nécessaire dans l'immédiat. Il mesure 1m87 et est fort dans les duels. Il est le successeur de Denswil, qui a passé l'été à attendre un transfert. Idem pour Engels, qui a été dribblé par Poulain la saison passée. L'ancien copain belge d'Engels, Mechele, a convaincu à Saint-Trond et reçoit une nouvelle chance. Elle arrivera peut-être très vite, compte tenu de la fragilité de Poulain. A gauche, De Bock sent le souffle de Touba. De l'autre côté, on trouve un autre Colombien, Palacios, qui peut arguer de sa vitesse et de ses qualités offensives. L'arrière droit fixe, Van Rhijn, entretient une relation difficile avec la direction et cherche de nouveaux horizons. Un élément polyvalent, comme Cools, fait le plus souvent office de second choix partout. Le jeune Serbe Masovic, lui, est un transfert d'avenir pour l'axe. Le Club a-t-il un remplaçant à Simons ? C'est possible. Le monument entame son ultime saison et va coacher Nakamba, un Zimbabwéen issu de Vitesse, qui doit lui succéder. Nakamba doit tenir compte de Claudemir, à moins que le Brésilien n'aille voir ailleurs. Dans ce cas, le jeune Belge Vanlerberghe, qui peut aussi évoluer à l'arrière, jouera plus vite que prévu. Vormer est le nouveau capitaine. Il personnifie le no sweat no glory de Bruges et surgit souvent devant le but. Après une année difficile, un autre style de jeu doit permettre à Vanaken de se remettre en selle. Pour bien fonctionner, Vanaken a besoin qu'il y ait beaucoup de mouvements autour de lui, des joueurs qui courent en profondeur ou sur les flancs ou un partenaire pour réaliser une combinaison. La saison passée, le Limbourgeois s'entendait très bien avec Vossen, même si ça ne s'est pas toujours traduit en buts, et avec Izquierdo. Or, les deux joueurs ne seront pas immédiatement sur le terrain. Vossen certainement pas car cette saison, le Club attend beaucoup de Wesley, un grand talent potentiel, et Izquierdo rêve d'un nouveau défi. Wesley va-t-il éclater dans la foulée de ses excellents PO1 ? Wait and see. Le Brésilien a vu sa préparation hypothéquée par une méningite. A gauche, Limbombe peut devenir le successeur d'Izquierdo. Il a déjà montré de belles choses la saison dernière, avant sa blessure aux abdominaux. On ne sait pas s'il en est complètement rétabli. Un Refaelov en bonne santé apporte quelque chose à l'équipe, même si l'avenir appartient plutôt à Rotariu à droite, s'il acquiert plus de punch dans les duels, ou à Acolatse, qui a vécu de bons moments sous le maillot de Westerlo. Quid de Perbet, dont le profil ressemble à celui de Vossen ? Un bon timing, le sens du but mais difficile à intégrer dans un système tactique. Comment Leko va-t-il organiser son puzzle ? Enfin, Dennis, un Nigérian solide, est un transfert à moyen terme. Tous les postes sont au moins doublés dans ce noyau très étoffé, avec un bon mix entre jeunes et joueurs expérimentés. Le Club est rajeuni et a de la vitesse. PETER T'KINT