C'est un gars d'Hemiksem : il aurait été l'unique supporter à s'être déplacé à Erevan ! Chapeau Ludo, je bent niet un supporter de la victoire, belle leçon à nos chaînes télé, supportrices exclusives de la triade victoire/audience/business : toutes s'entretuent à coup de liasses pour les grosses affiches, aucune n'a de quoi racler ses fonds de tiroirs pour nous refiler le match en Arménie... Moi, j'aurais aimé le voir, de même que les matches de mai à la Kirin Cup d'ailleurs : peut-être pour mieux râler ou critiquer, mais Qui aime bien châtie bien... et qui laisse tomber n'aime pas vraiment ! Chaque match des Diables non télévisé participe activement à leur descente aux Enfers...
...

C'est un gars d'Hemiksem : il aurait été l'unique supporter à s'être déplacé à Erevan ! Chapeau Ludo, je bent niet un supporter de la victoire, belle leçon à nos chaînes télé, supportrices exclusives de la triade victoire/audience/business : toutes s'entretuent à coup de liasses pour les grosses affiches, aucune n'a de quoi racler ses fonds de tiroirs pour nous refiler le match en Arménie... Moi, j'aurais aimé le voir, de même que les matches de mai à la Kirin Cup d'ailleurs : peut-être pour mieux râler ou critiquer, mais Qui aime bien châtie bien... et qui laisse tomber n'aime pas vraiment ! Chaque match des Diables non télévisé participe activement à leur descente aux Enfers... Il paraît à la fois qu'on a touché le fond et qu'il n'y a pas de fonds de jeu,... allez savoir mais une chose frappe : les deux défaites en matches de qualification de l'ère Frankie Vercauteren marquent un tournant dans les humeurs, celles de la presse comme celles des blogs d'internautes. Pour la première fois, René Vandereycken n'étant plus là et vu qu'il serait vache et prématuré de déjà vitupérer son successeur intérimaire, ce sont clairement les joueurs qui en prennent pour leur grade : ce n'est qu'un début, l'accent est majoritairement mis sur leur mentalité déplorable ; minoritaires sont les critiques révisant leur jugement quant au talent exceptionnel de cette génération, mais elles viennent doucement ! Et elles sont fondées : nos footballeurs actuels ne sont pas plus doués que ceux d'hier ou ceux des petits pays voisins. Je r'dis ça, je r'dis rien, je souhaite me tromper, mais je n'en vois perso que trois qui, actuellement et dans leur rôle, peuvent être titulaires dans des clubs du vrai grand top : je me mouille, j'ai nommé Moussa Dembélé, Thomas Vermaelen et Jan Vertonghen. Les joueurs, eux, ne se mouillent guère. Ils dribblent le MEA culpa en disant ON : " On manque d'orgueil, on commet des erreurs tactiques, on ne respecte pas les consignes, on s'habitue aux défaites... " Le schmilblick avancerait mieux si certains osaient dire JE en disant ça... et s'ils relevaient d'autres manquements que ceux liés à la motivation. Car devant comme derrière, nous ne sommes pas non plus les surdoués d'Europe quant à l'explosivité, la vivacité en conduite de balle ou la virtuosité dans les petits espaces,... vaudrait mieux l'avoir admis pour envisager une solution solutionnante ! Quoi d'autre ? Proto, Gillet, Pocognoli, Mpenza. Si Silvio a préféré la naissance de son môme à une sélection, ça se respecte... même si mon petit doigt se demande si Silvio aurait fait le même choix en cas de finale de Coupe du Monde ! La sélection de Jean-François Gillet pose question : il a été bon, il n'avait jamais été question de lui alors qu'il a 31 ans, et il n'est pas soudain devenu meilleur parce qu'il accède à la D1 italienne : de là à penser que l'évaluation du potentiel de nos gardiens résulte avant tout d'un vogelpik de proximité... Si Sébastien Pocognoli a été franc avec son coach en avouant préférer rien du tout que banquette, ça se respecte mais ça ne doit pas s'étaler. Frankie devait dire non, ou le virer sans rien dire du tout... mais pas révéler de petits arrangements entre amis : qui pactise avec un £uf devra demain pactiser avec un b£uf. Quant à la sélection d'Emile Mpenza, j'avoue n'y rien comprendre : soit tu l'alignes pour tenter à La Corogne le hold-up du siècle, soit tu le laisses au jardin d'enfants. Vercauteren s'est avéré l'antithèse de son prédécesseur : battu tout le temps, VDE faisait tout pour demeurer en place. Son suivant décline après seulement deux défaites officielles... sans dire non pour être T2 du suivant qui suivra ! En attendant, contre Turquie et Estonie, on fait quoi ? ! Je propose que le noyau soit sélectionné par les votants éclairés du Soulier d'Or et du Footballeur Pro. Puis qu'on enferme les heureux élus dans le vestiaire deux heures avant les rencontres, et qu'ils se démerdent seuls comme des grands. Un p'tit coup d'autogestion, y'aurait pas mieux comme opération/team-building pour préparer l'avenir. l par bernard jeunejean"Je propose que les Diables se démerdent sans coach."