C'est le calme avant la tempête de la reprise et on se fixe d'ores et déjà rendez-vous dans deux semaines, puisque û traditionnellement û notre magazine ne paraît pas la semaine du 21 juillet. Chiche qu'il y aura encore du changement dans les noyaux...
...

C'est le calme avant la tempête de la reprise et on se fixe d'ores et déjà rendez-vous dans deux semaines, puisque û traditionnellement û notre magazine ne paraît pas la semaine du 21 juillet. Chiche qu'il y aura encore du changement dans les noyaux... La semaine dernière, les nouvelles les plus spectaculaires furent les retours de Bart Goor à Anderlecht et de Steve Dugardein à Mouscron. De bonnes nouvelles pour chacun des clubs concernés, à coup sûr, et les joueurs semblent ravis. Certains pensent qu'ils effectuent une marche arrière carriériste mais ils se trompent lourdement : Goor va jouer en Ligue des Champions (il ne va pas cracher sur une telle opportunité !) et Duga en D1. Pour les Hurlus, il s'agit d'un très joli coup sportif et financier également, si on en croit leur manager Roland Louf. Pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le terrain mais plutôt avec la finance, Caen ne demandait pas mieux que de voir Duga s'en aller. Pour les Mauves, l'équipe est enfin équilibrée à gauche, ce qui veut dire qu'on peut envisager raisonnablement de voir un duo Sehrat-Jestrovic en pointe, épaulé par Wilhelmsson à droite et Goor à gauche sur les flancs et Zetterberg au centre. Ou Mitu... Ou Baseggio... On verra ce que Frankie Vercauteren va décider mais si le Suédois est en grande forme, il n'y a aucune raison qu'il ne commence pas sur le terrain la dernière saison de sa jolie carrière. Baseggio a encore pas mal de choses à se faire pardonner et devra être affûté comme une lame d'Opinel pour avoir une chance de jouer et il faut tout de même laisser à Mitu le temps de découvrir la boutique. Outre cette configuration en 4-4-2 (avec YvesVander- haeghe devant la défense), on peut également envisager un 3-5-2, avec trois défenseurs. Vercauteren avait soufflé cette idée un soir de LC à Hugo Broos et ça avait marché, alors pourquoi pas ? Et l'équipe manque de défenseurs centraux, en plus... On devrait voir û enfin û un Anderlecht mieux mis sur le terrain. Dans les jours qui viennent, on en saura plus à coup sûr en ce qui concerne Silvio Proto. Le contraire serait totalement anormal. Après tout le chahut fait autour de son transfert, on le voit mal commencer le championnat avec La Louvière. Cela ne ferait pas sérieux du tout. Avec tout le respect dû aux Loups... Mais, en football, tout est possible comme le prouve notre dernière enquête sur un mystérieux investisseur chinois qui a fait miroiter des paquets d 'euros à plein de clubs de D1 en échange de pouvoirs décisionnels. Mais les dirigeants ne savent pas vraiment quelles sont les finalités du mystérieux Monsieur Zhe dont on ne possède aucune photo. Suite aux conversations qu'on a eues avec lui, on brosse un tableau noir du personnage et certains le comparent même à la peste. Comme l'agent de joueurs Pietro Allatta dont le seul nom donne de l'urticaire à Roger Vanden Stock (le procureur de l'Union Belge René Verstringhe dit savoir pourquoi). Il n'y a qu' Olivier Suray à avoir Monsieur Zhe à la bonne. Le Chinois l'a envoyé jouer au grand patron sportif et financier dans le club de milieu de classement finlandais Allianssi, qui vient de perdre 8-0 sur le terrain de Haka, un club du top local. Les charrieurs diront qu' Oli est passé dans les chaussures d'un Sergio Brio mais, blague à part, il s'agit d'une expérience hors du commun pour un gars qu'on regrette de ne plus voir sur un terrain. Tout ce qu'on espère, c'est qu'après avoir amené pas mal de main-d'£uvre de Belgique, il ne connaisse pas d'ennuis avec 'Zhe Zhe la fine mouche. Car nos journalistes d'investigation rappellent que la mafia du jeu asiatique perfore le continent européen. Suray était abasourdi en entendant qu'on pourrait faire le rapprochement. Reste le cas du Standard. Il continue d'engager mais personne ne part. Ogushi Onyewu a prolongé juste avant que Christian Negouai ne signe... On ne demande pas mieux de voir un Standard se mêler à la lutte pour le titre dès les premiers matches, mais on doit quand même se pincer en s'interrogeant pour savoir si on ne rêve pas. par John Baete" SI ZETTERBERG EST EN GRANDE FORME, il n'y a aucune raison qu'il ne commence pas sur le terrain la dernière saison de sa jolie carrière "