COACH FRANCKY DURY

Ce premier tour ne me laisse pas de sentiment de profonde satisfaction. Nous avions trois objectifs : réaliser un exploit en Coupe d'Europe, aller loin en Coupe et atteindre la dixième place en championnat. Notre début de compétition raté nous poursuit. Nous avons été épouvantables à domicile, contre le Brussels qui a gagné avec un football bon marché, grâce à son seul coup de coin du match, puis contre le Cercle Bruges. Stijn De Smet a marqué dans les arrêts de jeu sur une phase innocente, parce que nous avions pris des risques pour gagner. Ce mécontentement me poursuit, notamment parce qu'on nous reproche nos méthodes de travail. Il est facile de dire que nous av...

Ce premier tour ne me laisse pas de sentiment de profonde satisfaction. Nous avions trois objectifs : réaliser un exploit en Coupe d'Europe, aller loin en Coupe et atteindre la dixième place en championnat. Notre début de compétition raté nous poursuit. Nous avons été épouvantables à domicile, contre le Brussels qui a gagné avec un football bon marché, grâce à son seul coup de coin du match, puis contre le Cercle Bruges. Stijn De Smet a marqué dans les arrêts de jeu sur une phase innocente, parce que nous avions pris des risques pour gagner. Ce mécontentement me poursuit, notamment parce qu'on nous reproche nos méthodes de travail. Il est facile de dire que nous avons forcé notre talent l'année dernière. Si nous voulons continuer à progresser, nous devrons devenir complètement professionnels la saison prochaine, avec des entraînements le matin. Je veux mettre la barre plus haut. Pour le moment, on en demande trop à nos joueurs, présents sur trois fronts. Ils n'ont pas assez de repos, ils sont surmenés physiquement mais aussi mentalement. On peut tenir le coup en championnat en travaillant la journée et en s'entraînant le soir mais nous voulons dépasser nos limites et nous implanter dans le subtop. Pour cela, il faut placer les joueurs dans de bonnes conditions. Je suis heureux que mon équipe, une chouette bande, relève toujours les défis qui se présentent. Elle perd 0-4 des £uvres d'Anderlecht mais trois jours plus tard, elle s'impose 1-4 à l'Austria Vienne. Par contre, nous avons été ternes contre Mouscron et Westerlo. Enfin, en Coupe UEFA, nous avons effectué un superbe parcours. Après une volée de blessures, nous trouvons nos marques en championnat. On ne remplace pas si facilement des gars comme Stijn Meert, Cédric Roussel et Nathan D'Haemers. Le retour de Matthieu Verschuere a apporté plus de sérénité à l'équipe et a été profitable à la circulation du ballon. Tony Sergeant, après son transfert raté au Standard, a bien réagi : il est devenu un des leaders de l'équipe et va encore mieux mettre sa marque à l'avenir. JOUEURS UTILISÉS : Buysse (1), Datti (13), De Brul (9), De Vlieger (10), D'Haemers (11), D'Haene (8), Dindeleux (12), Gonzales-Vigil (3), Janssens (12), Leleu (12), Matthijs (17), Meert (9), Merlier (8), Minne (12), Mrdja (9), Reina (15), Roussel (12), Sergeant (15), Van Nieuwenhuyze (14), Van Steenbrugghe (2), Vandemarliere (6), Vandendriessche (14), Verschuere (16). BUTEURS : Datti (1), D'Haemers (1), D'Haene (1), Dindeleux (1), Matthijs (5), Meert (2), Reina (1), Roussel (4), Sergeant (2), Vandendriessche (1), Verschuere (1). ASSISTS : Datti (1), D'Haemers (1), Janssens (1), Matthijs (2), Reina (4), Roussel (3), Sergeant (1), Verschuere (1). CARTES JAUNES : 29 CARTES ROUGES : 1 PENALTIES : 2 pour (2), 3 contre (3). CORNERS : 84 pour, 75 contre. FAUTES : 273 commises, 265 subies. La saison passée, il était le joker par excellence mais depuis son transfert de Gand à Zulte Waregem, il est libéré. Attaquant ou ailier droit, Tim Matthijs s'est imposé dans l'équipe de base. Auteur d'un but en finale de la Coupe, il a déjà apporté une plus-value en marquant plusieurs goals importants. Juan Diego Gonzáles-Vigil Bentin et surtout Dragan Mrdja ont été acquis à la hâte en août. L'international Espoir serbe n'est pas l'avant explosif qu'on espérait. Fatigué par un long tour final et de nombreux voyages à cause de son équipe nationale, Mrdja manque d'assurance et ne parvient pas à s'intégrer. FRÉDÉRIC VANHEULE