Lu sur notre blog www.sportmagazine.be
...

Lu sur notre blog www.sportmagazine.beAu Heysel, quand les Diables Rouges jouent, il y a toujours de l'ambiance. Enfin, les supporters des adversaires (remember Espagne, Portugal, Pologne, etc) sont là pour l'assurer. Grand philosophe devant l'éternel, René Vandereycken s'est dit content d'apprendre que les supporters marocains seraient nettement plus nombreux que les belges. l Hugo Ralet a répondu: Au vu du jeu proposé par nos Diables, je comprends que l'on ne veuille plus aller au stade. Les supporters adverses se déplacent plus facilement car en Belgique la victoire est souvent au rendez-vous. On peut ajouter que notre pays (Wallons et Flamands) ne semble plus uni derrière son équipe nationale, contrairement à des nations telles que le Maroc ou le Portugal, où il règne un vrai sentiment national. l Jean-Pierre a répondu: Que penser des sifflets couvrant la Brabançonne et la minute de silence précédant ce match AMICAL ? Alors qu'une telle rencontre est l'occasion de resserrer les liens entre deux cultures vivant conjointement dans notre pays, force est de constater que les supporters marocains étaient loin de respecter leur hôte. Si les supporters belges avaient sifflé l'hymne marocain, ils auraient été taxés de racistes. Qu'en est-il dans ce cas-ci ? La FIFA prône le fair-play. Les clubs dont les supporters insultent les joueurs adverses sont sanctionnés par des amendes, voire des matches à huis clos. Pourquoi n'en est-il pas de même pour les équipes nationales ? Alessandro Cordaro jouera un jour avec les Diables Rouges, c'est certain. La saison dernière, il était éblouissant dans une équipe qui signait un magnifique deuxième tour. Durant la première partie de ce championnat, il a souvent été bon alors que l'équipe sombrait. Et depuis le renouveau avec Cartier, il montre à nouveau tout ce qu'il a dans le corps. On a longtemps fait tout un foin autour d'un Thomas Buffel qui n'en a jamais touché une chez les Diables. Aujourd'hui, ce ne serait pas idiot de donner une chance à Cordaro en équipe nationale. Il a suffisamment démontré son niveau chez les Espoirs et avec son club, un nouveau palier s'impose donc. Et un maestro d'origine italienne, élevé dans le Centre, qui ferait tourner les Diables, ça rappellerait tellement de bons souvenirs.