Lu sur notre blog www.sportfootmagazine.be
...

Lu sur notre blog www.sportfootmagazine.beLe Sljivo, c'est l'occasion de retrouver avec plaisir pas mal d'anciens de D1. Quand on discute avec eux, on se rend bien compte que la D1 est un peu devenue un " remix " d' Ali Baba et des 40 voleurs. Les clubs sont souvent mal gérés, ont pris dix ans de retard par rapport à la Hollande en ce qui concerne le confort de leurs stades, continuent à engager des étrangers de quatrième rang tout en ne jurant que par des jeunes auxquels ils ne font pas assez confiance, recrutent au pôle Nord alors qu'il y a du talent en D2 et en D3. Des petits clubs se payent des stages d'hiver au soleil malgré des budgets de misère. On chipote dangereusement dans certains clubs. Les 40 voleurs n'y laisseront rien à Ali Baba. " Je pourrais écrire un roman sur la bêtise et l'incapacité de pas mal de dirigeants de D1 ", nous a dit un ancien de l'élite. Il faudrait qu'un vieux de la vieille balance tout comme Henri Charrière l'avait fait en 1969. Ce bagnard a raconté ce qui se passait dans les pénitenciers de Guyane française. Son bouquin ( Papillon) rencontra un immense succès. C'était soi-disant autobiographique mais, à la demande de l'éditeur, Charrière s'était approprié des aventures vécues par des matons et d'autres prisonniers que lui sur l'Ile du Diable. Pas grave, c'était quand même du véridique. Allez, on attend avec impatience l'éclosion d'un beau Papillon pour sortir les poubelles de la D1 car cela sent mauvais. Lorsque les étrangers étaient moins taxés que les Belges, on se plaignait que nos jeunes talents étaient soumis à une concurrence déloyale et que l'afflux d'étrangers leur barrait le chemin de l'équipe première. Maintenant que chacun a été remis sur un pied d'égalité, on regrette qu'on ne pourra plus attirer de grandes stars étrangères dans notre pays. Faudrait savoir ce qu'on veut ! Nous, on est pour la nouvelle législation. D'abord, parce qu'on est pour les jeunes joueurs belges. Ensuite parce que, régime fiscal avantageux ou pas, il y a belle lurette qu'on n'a plus attiré de grandes stars étrangères dans notre pays. Surtout des joueurs de deuxième ou troisième zone. Alors, quitte à être éliminé au premier tour des compétitions européennes, autant l'être avec des produits du cru. Et s'il faut accorder des avantages fiscaux aux sportifs professionnels pour relever le niveau de notre compétition, qu'on le fasse pour tous : Belges y compris. Cela incitera peut-être nos meilleurs jeunes talents à rester un peu plus longtemps au pays. On a beau s'égosiller à l'égard d'un coach loser, on est bien obligé de tenir compte des réactions des joueurs à l'annonce du bail de VDE reconduit jusqu'à la prochaine Coupe du Monde, soit l'Afrique du Sud en 2010. Les joueurs qui s'expriment se disent " très heureux ". Ils pourraient s'exprimer en termes plus nuancés sans mettre en péril leur sélection personnelle mais non, ils sont " très heureux ". Il vaut mieux tenir compte de ces avis. Dans le nuage opaque qui entoure les Diables, c'est la seule lueur d'espoir actuelle. D'après notre interprétation des signaux du groupe, le courant passe. Il vaut mieux être optimiste alors et voir ce que ça va donner. Finalement, Vandereycken n'est sans doute pas resté uniquement parce que la l'Union belge n'avait pas d'argent pour se payer un bon entraîneur national ou parce que personne de compétent ne voulait de ce boulot. De toute manière, les prochains matches amicaux des Diables et - surtout - le tournoi olympique apporteront des éléments d'analyse sur l'avenir de l'équipe nationale. Surtout les matches pékinois parce que l'équipe belge, c'est 80 % des Diables. Mais là, on marche déjà sur des £ufs. Le coach olympique Jean-François de Sart aura-t-il les mains libres ou sera-t-il phagocyté par VDE ? Anthony Feuillade a répondu : Et si le peuple proteste ? ? ? ? On ne va plus au match, on ne regarde plus la télévision, les journalistes ne posent plus de questions aux champions... l'ignorance totale... Les dirigeants de l' Union Belge se moquent de l'avis des Belges, donc de façon surréaliste, ne regardons plus l'Equipe Nationale... Ne retransmettons plus ses matchs, n'écrivons plus d'articles les concernant, bref IGNORONS CETTE MISE EN SCÈNE ! Jupiter a répondu : Le ridicule ne tue pas... Vandereycken encore et toujours à la tête des Diables Rouges est une aberration : sa sélection est orientée (par ex, Goor qui - représente à lui tout seul l'avenir du foot belge - est sélectionné ? ? ? ), sa stratégie est toujours de mettre en place une équipe qui a pour objectif de ne pas perdre ! ! ! Quant à la Fédération, il y a trop longtemps qu'on n'a pas fait les remplacements qu'il fallait. Ainsi soit-il. Jusqu'il y a peu, on disait que Sclessin était un aéroport pour joueurs en transit, mais que voit-on ? Milan Jovanovic est resté cette saison et idem en ce qui concerne des joueurs aussi courus que Steven Defour, Marouane Fellaini et Axel Witsel. Ces trois derniers ont eu des propositions quasi aussi intéressantes de clubs étrangers que Vadis, mais ils sont toujours au Standard. Les temps changent. Anderlecht semble de plus en plus intéressé par le fait de réaliser des coups financiers et est prêt à bousculer son noyau tout le temps, tandis que le Standard est devenu plus soucieux de maintenir le cap d'une vraie politique sportive. David R. a répondu : Dans le cas de Vadis, il faut savoir que le p'tit gars est effectivement très bon mais ne voulait jouer exclusivement qu'à sa place de demi-défensif. Condition sine qua non édictée par un garçon de 16 ans à l'époque. Quelle est donc cette mentalité ? ? ? D'accord, les dirigeants Mauves ont failli sur bien des points. Mais il faut arrêter de tirer sur l'ambulance.