La version disponible à Barcelone n'était pas encore totalement terminée. Etant donné que les joueurs changent de clubs cet été, les maillots, les caractéristiques personnelles devront être adaptées pour fin septembre (date pressentie pour la sortie). Mais ce prototype sent bon comme une pelouse en début de saison. Si le jeu a longtemps été critiqué par les puristes, qui reprochaient à FIFA son côté arcade et ses défauts de jouabilité, la tendance tend à s'inverser. Les points forts de EA Sport sont toujours bien là. Et le souci du détail relevé encore d'un cran.
...

La version disponible à Barcelone n'était pas encore totalement terminée. Etant donné que les joueurs changent de clubs cet été, les maillots, les caractéristiques personnelles devront être adaptées pour fin septembre (date pressentie pour la sortie). Mais ce prototype sent bon comme une pelouse en début de saison. Si le jeu a longtemps été critiqué par les puristes, qui reprochaient à FIFA son côté arcade et ses défauts de jouabilité, la tendance tend à s'inverser. Les points forts de EA Sport sont toujours bien là. Et le souci du détail relevé encore d'un cran. FIFA s'est toujours détaché des autres jeux de foot grâce aux contours du jeu en lui-même. Exemple : l'obtention des licences des différents championnats internationaux permet de jouer avec les " vraies " équipes et les " vrais " joueurs. Pour avoir l'air réaliste, on respecte donc aussi l'architecture des stades et les chants des supporters qui les comblent. Dans la version 08, on n'a rien bousculé à ce niveau-là, si ce n'est que d'autres Ligues (une trentaine), d'autres enceintes ou encore d'autres chants ont été rajoutés. Romain Rossi, Franchise Manager chez Electronic Arts, insiste sur la marque de fabrique du jeu : " J'ai quitté la FIFA, où je travaillais pour le service marketing, pour le monde virtuel des jeux vidéos. Pour un passionné de foot comme moi, on peut penser que les différences sont grandes, alors qu'en réalité, elles le sont de moins en moins. Avec un jeu comme FIFA, on essaye de transmettre au maximum notre passion du foot. J'ai toujours été un passionné de l'OM, j'ai donc envie, quand je joue, de retrouver les sensations de ce club avec ses supporters et son stade. FIFA en est capable. De plus, les dernières éditions ont nettement progressé au niveau du gameplay (la jouabilité) ". Du gameplay, parlons-en : l'édition 07 avait déjà convaincu pas mal de sceptiques. Ici, les progrès ne sont pas renversants, mais des détails améliorent les qualités de " jeu ". On peut plus facilement changer et sélectionner les joueurs, les passes manuelles augmentent le côté intuitif du jeu et les conduites de balle dépendent nettement des caractéristiques des joueurs. Les directions sont également multiples. Placé en mauvaise position, votre balle risque de se retrouver en tribune. Fini le temps féerique des vieux FIFA où vos tirs étaient tous cadrés... L'intelligence artificielle (les choix entrepris par l'ordinateur) a aussi été améliorée. Les milieux de terrains accompagnent les offensives, tout comme les arrières latéraux montent avec le consentement des milieux défensifs qui les couvrent. La défense est également renforcée. Adieu l'époque des actions du type Owairan avec l'Arabie Saoudite face à nos Diables à la World Cup 94. Un plus qui devrait augmenter la durée du jeu. Mais au-delà de ces détails néanmoins importants, c'est le mode Be a pro qui bouleverse cette édition de FIFA. Malheureusement, la démo que nous avons testée sur Playstation 2 ne comportait pas cette nouveauté - le mode Be a Pro se retrouvera uniquement sur les plateformes next generation (Playstation 3 et Xbox 360). Mais les rapports qui nous ont été transmis sont tous au vert. Après le mode online (possibilité de jouer en réseau avec qui que ce soit dans le monde) qui avait connu un franc succès et qui est bien évidement maintenu, ce nouveau mode devrait faire des émules. Rappelez-vous Libero Grande (sorti en 2001). Et bien, on en est loin du compte et c'est tant mieux ! Même si le principe est fort proche. Comme dans Libero Grande, vous aurez la possibilité de ne diriger qu'un seul joueur grâce à une caméra qui vous suit continuellement et qui est axée de manière à ce que votre joueur et le ballon restent tous deux à l'écran. Néanmoins, vous pouvez toujours inciter les autres joueurs à vous faire une passe ou à tirer au but. Ce nouvel opus devrait une fois encore ravir les aficionados de FIFA. Mais c'est surtout du côté des indéboulonnables de chez Pro Evolution Soccer qu'il faudra zieuter. Finalement, une saine concurrence a toujours favorisé les exploits sportifs...