Jeudi dernier contre Strasbourg en Coupe de l'UEFA, on a revu à l'£uvre AntonioCassano, qui a d'ailleurs marqué le goal de l'égalisation (1-1). La dernière apparition de l'attaquant de l'AS Rome remonte au 2 octobre, contre Sienne. Ce fut la seule fois de la saison que Cassano a été titularisé. Quelques jours plus tard, une intervention décidée de son équipier SamuelKuffour le mit hors-jeu une ...

Jeudi dernier contre Strasbourg en Coupe de l'UEFA, on a revu à l'£uvre AntonioCassano, qui a d'ailleurs marqué le goal de l'égalisation (1-1). La dernière apparition de l'attaquant de l'AS Rome remonte au 2 octobre, contre Sienne. Ce fut la seule fois de la saison que Cassano a été titularisé. Quelques jours plus tard, une intervention décidée de son équipier SamuelKuffour le mit hors-jeu une bonne semaine. Depuis, l'avant travaille afin de retrouver la forme nécessaire. Le 12 novembre, Cassano fut aligné avec la Primavera. : il disputa toute la rencontre et inscrivit deux des trois buts des siens. On aurait pu y voir les prémices d'un retour mais l'avant ne fut pas retenu parmi les convoqués pour affronter la Juventus le samedi. Malgré tous les bruits qui ont couru ces dernières semaines, le bras de fer entre Cassano et la direction du club n'a pas trouvé de solution. L'administratrice déléguée, RosellaSensi, a encore répété que " s'il ne signait pas, Cassano ne pouvait pas faire partie du projet Rome ". De son côté, le joueur, qui sera libre le 30 juin prochain, a refusé un contrat de 3,2 millions d'euros pour 5 ans : " pour une question de principe ". Même la rencontre semi-officielle avec le directeur technique, BrunoConti, qui lui proposa 3,5 millions d'euros pendant trois ans, ne l'a pas fait changer d'avis. Une chose inquiète toutefois le joueur : il risque de plus en plus sérieusement de manquer la Coupe du Monde. Pierluigi Collina a avoué qu'il était supporter de la Lazio. Marc-André Zoro n'a pas apprécié que les supporters de l'Inter le prennent pour cible en entonnant des chants racistes. Le défenseur ivoirien de Messine s'est adressé aux joueurs de l'Inter et au quatrième arbitre le menaçant de quitter le terrain. Du coup, Adriano s'est approché de lui, l'a serré dans ses bras lui conseillant de rester pour ne pas donner raisons aux idiots. BUTEURS : 1. Toni (Fiorentina) 15 ; 2. Trezeguet (Juventus) 10 ; 3. Tavano (Empoli) 9. 4/12 Udinese - Livorno, Treviso - Messina, Sampdoria - Empoli, Reggina - Parma, Palermo - Cagliari, Lecce - Roma, Lazio - Siena, Inter - Ascoli, Fiorentina - Juventus, Chievo - Milan N. RIBAUDO