Il y a maintenant plus d'un an que Robert Louis-Dreyfus (57 ans), actionnaire majoritaire de l'Olympique Marseille, a décidé de prendre du recul dans la gestion du club phocéen. " Je n'étais pas capable d'être un bon président pour l'OM ", déclare Louis-Dreyfus dans France Football. " Je suis très heureux de constater que le nouvel organigramme fonctionne plutôt bien et je suis évidemment content de ne plus être en première ligne pour en prendre plein la figure. Pourtant, ...

Il y a maintenant plus d'un an que Robert Louis-Dreyfus (57 ans), actionnaire majoritaire de l'Olympique Marseille, a décidé de prendre du recul dans la gestion du club phocéen. " Je n'étais pas capable d'être un bon président pour l'OM ", déclare Louis-Dreyfus dans France Football. " Je suis très heureux de constater que le nouvel organigramme fonctionne plutôt bien et je suis évidemment content de ne plus être en première ligne pour en prendre plein la figure. Pourtant, si j'ai délégué, ce n'était pas pour me planquer mais pour aider le club à repartir, grâce à des personnes plus professionnelles et compétentes que moi. Dans ce domaine-là, au moins...(...) Que ce soit Christophe Bouchet, le président, ou Alain Perrin, l'entraîneur, ils n'ont aucun compte à me rendre personnellement. Ce sont eux l'OM, pas moi ". Dreyfus n'est en effet plus que le consultant de luxe de Bouchet. Il a d'ailleurs renoncé à siéger au conseil de surveillance du club. Cet été, lors de la période des transferts, il a donc dû s'abstenir d'intervenir. RLD était contre la venue d'un joueur et la direction l'a tout de même recruté, car les conditions financières et sportives étaient intéressantes. Louis-Dreyfus est très satisfait du travail de son président û un ancien journaliste de l'Agence France Presse û car il est parvenu à se débarrasser rapidement des gêneurs : " Il a également parfaitement défini son champ d'action avec Perrin, contrairement à ses prédécesseurs, Rolland Courbis et Yves Marchand. Il est aussi arrivé après l'échec de Bernard Tapie. Il fallait tuer le père... Après, c'était plus facile de s'imposer car l'éternel retour ne planait plus ". RLD espère dorénavant que son club pourra plus calmement se bâtir sur le long terme et ne s'inquiète pas de l'élimination en Ligue des Champions : " Honnêtement, je ne suis pas surpris. L'OM doit encore grandir. J'aurais préféré me qualifier pour la Ligue des Champions la saison prochaine que de devoir jouer les huitièmes de finale. C'est plus intéressant pour le club ". (T. Baete) L'OM, encore endetté de six millions d'euros à la fin de la saison passée, a réussi à rééquilibrer ses comptes d'après la Direction nationale du contrôle de gestion. Le club n'aura plus de pertes en juin prochain. SAINT-ETIENNE voit cinq de ses supporters condamnés à des peines de prison ferme suite à des dégradations et des violences commises après un match de Coupe de France. BUTEURS : 1. Cisse (Auxerre) 12 buts ; 2. Manchev (Lille) 9 ; 3. Drogba (Marseille), Giuly (Monaco), Bamogo (Montpellier), Frau (Sochaux) 8.