Bien des fans se souviennent du fameux service à la cuiller décoché par Michael Chang en huitièmes de finale de Roland Garros 1989 face à IvanLendl. L'image était d'autant plus marquante que le jeune Américain d'origine chinoise mesurait à peine 1m73 contre 1m87 pour l'ex-Tchécoslovaque.

Olivier Rochus culmine, lui, à 1m68 et est de ce fait le plus petit joueur du circuit. Si l'on fait le rapprochement entre Chang et notre compatriote, c'est tout simplement parce qu'il utilise depuis ses 16 ans la même raquette : la Prince Michael Chang Long Body Mid Size. Mid Size parce que le tamis de la raquette se situe entre le petit tamis (celui avec lequel on jouait encore dans les années 70) et le tamis le plus grand autorisé par la fédération internationale.

Long Body parce que la longueur de la raquette de Chang est plus importante que celle de la plupart des raquettes. La longueur maximale d'une raquette est de 73,7 cm, celle de Rochus mesure 71,5 cm alors que la moyenne est de 69 cm. Reste évidemment à comprendre en quoi un cadre plus long est intéressant.

Les fausses impressions

" On pense souvent que seuls les joueurs de petite ou moyenne taille utilisent les Long Body ", explique Thierry Van Cleemput, coach AFT de Rochus. " C'est faux puisqu'un Rafael Nadal, par exemple, l'utilise aussi. Mais il est vrai que, dans un premier temps, ce sont surtout les joueurs de gabarit moyen qui la maniaient, comme Chang, HichamArazi ou Jonas LarsBjorkman. Quant aux avantages, il est convenu que cela améliore le service car le bras de levier est plus grand mais il n'existe aucune étude le démontrant avec certitude. Par contre, comme la raquette est plus longue, le sweet-spot (la zone idéale de centrage, celle où la restitution de l'énergie est optimale, le contrôle est le meilleur et l'absorption des vibrations est la plus importante) se déplace également, ce qui peut générer un confort de jeu plus important. Pour les volées, un cadre trop long n'est pas toujours très pratique, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle rares sont les joueurs optant pour la longueur maximale. "

Toujours est-il que, depuis 1997, Olivier est resté fidèle à cette raquette que Prince continue à lui fournir, mais plus dans la même couleur. " Pour un pro, le changement cosmétique peut avoir une influence sur le bruit, le toucher, la perception. Cela étant, Olivier a encore énormément de raquettes fournies par Prince mais il est vrai qu'il ne lui en reste que cinq originales, celles avec lesquelles il se sent le mieux ", poursuit Van Cleemput.

A noter toutefois que, comme Prince, la plupart des marques (Babolat, Dunlop ou Head) proposent des cadres allongés.

PAR PATRICK HAUMONT

Bien des fans se souviennent du fameux service à la cuiller décoché par Michael Chang en huitièmes de finale de Roland Garros 1989 face à IvanLendl. L'image était d'autant plus marquante que le jeune Américain d'origine chinoise mesurait à peine 1m73 contre 1m87 pour l'ex-Tchécoslovaque. Olivier Rochus culmine, lui, à 1m68 et est de ce fait le plus petit joueur du circuit. Si l'on fait le rapprochement entre Chang et notre compatriote, c'est tout simplement parce qu'il utilise depuis ses 16 ans la même raquette : la Prince Michael Chang Long Body Mid Size. Mid Size parce que le tamis de la raquette se situe entre le petit tamis (celui avec lequel on jouait encore dans les années 70) et le tamis le plus grand autorisé par la fédération internationale. Long Body parce que la longueur de la raquette de Chang est plus importante que celle de la plupart des raquettes. La longueur maximale d'une raquette est de 73,7 cm, celle de Rochus mesure 71,5 cm alors que la moyenne est de 69 cm. Reste évidemment à comprendre en quoi un cadre plus long est intéressant. " On pense souvent que seuls les joueurs de petite ou moyenne taille utilisent les Long Body ", explique Thierry Van Cleemput, coach AFT de Rochus. " C'est faux puisqu'un Rafael Nadal, par exemple, l'utilise aussi. Mais il est vrai que, dans un premier temps, ce sont surtout les joueurs de gabarit moyen qui la maniaient, comme Chang, HichamArazi ou Jonas LarsBjorkman. Quant aux avantages, il est convenu que cela améliore le service car le bras de levier est plus grand mais il n'existe aucune étude le démontrant avec certitude. Par contre, comme la raquette est plus longue, le sweet-spot (la zone idéale de centrage, celle où la restitution de l'énergie est optimale, le contrôle est le meilleur et l'absorption des vibrations est la plus importante) se déplace également, ce qui peut générer un confort de jeu plus important. Pour les volées, un cadre trop long n'est pas toujours très pratique, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle rares sont les joueurs optant pour la longueur maximale. " Toujours est-il que, depuis 1997, Olivier est resté fidèle à cette raquette que Prince continue à lui fournir, mais plus dans la même couleur. " Pour un pro, le changement cosmétique peut avoir une influence sur le bruit, le toucher, la perception. Cela étant, Olivier a encore énormément de raquettes fournies par Prince mais il est vrai qu'il ne lui en reste que cinq originales, celles avec lesquelles il se sent le mieux ", poursuit Van Cleemput. A noter toutefois que, comme Prince, la plupart des marques (Babolat, Dunlop ou Head) proposent des cadres allongés. PAR PATRICK HAUMONT