Via l'émission Plug Tribus, Plug RTL mise beaucoup sur les événements de sports extrêmes. Pourquoi ce choix ?

Plug Tribus est une émission intimement liée à l'histoire de Plug RTL. Elle en est à sa sixième année de diffusion alors que Plug a fêté ses huit ans d'existence. Au départ, il s'agissait juste de pastilles de sports extrêmes (skate-board,...) seulement visibles sur des chaînes thématiques. Le concept s'est développé, de même que le public. A la base, on visait les mecs et on s'est rendu compte que de plus en plus de nanas regardaient le programme. L'intérêt du sport extrême, ce sont les belles images et les prestations à coup...

Plug Tribus est une émission intimement liée à l'histoire de Plug RTL. Elle en est à sa sixième année de diffusion alors que Plug a fêté ses huit ans d'existence. Au départ, il s'agissait juste de pastilles de sports extrêmes (skate-board,...) seulement visibles sur des chaînes thématiques. Le concept s'est développé, de même que le public. A la base, on visait les mecs et on s'est rendu compte que de plus en plus de nanas regardaient le programme. L'intérêt du sport extrême, ce sont les belles images et les prestations à couper le souffle. Cet écart diminue. Le saut de Félix Baumgartner a été vu par des millions de personnes en télé mais aussi sur Internet. Il a suscité un buzz incroyable. Grâce au web et au développement des moyens de captation, ces sports sont de moins en moins confidentiels. N'importe qui peut acheter une mini-caméra HD, la mettre sur son casque, dévaler une piste et publier le film sur la toile. Quand j'étais ado, les seules vidéos de skate-board dont on disposait étaient sur des K7 qu'on achetait dans des magasins spécialisés ! Non, même si j'ai rencontré et interviewé pas mal d'athlètes de disciplines différentes. J'ai plus l'impression de réaliser des reportages d'anthropologie. Il y a une réflexion sur l'être humain et un côté mythique. Le sport extrême ne met pas à l'honneur la compétition mais le dépassement de soi : battre un record, explorer une partie de montagne inconnue, etc. Ces sportifs ont énormément de choses intéressantes à raconter sur eux et la nature. Il suffit d'écouter un surfeur qui évoque sa relation avec la vague. C'était assez dingue, oui. Baumgartner était en préparation depuis 2004. Le projet était risqué, comportait une grosse part d'inconnu et les images étaient extraordinaires. Mais j'ai vu des trucs tout aussi dingues. Exemple : des skieurs en antarctique, dans un décor plus blanc que blanc, qui dévalent des falaises et sautent dans le vide avant d'ouvrir leur parachute. L'Air Race est très impressionnant : ce sont des courses de petits avions qui réalisent des acrobaties sur la rivière Hudson à New York, à 20 centimètres du sol. Les pilotes prennent des virages monstrueux, avec Manhattan en arrière-plan. Je peux également être bluffé par la maîtrise technique d'un athlète. Le 16 décembre, nous diffuserons un Plug Tribus consacré à la finale mondiale du Street Soccer style. J'ai été sidéré par la prestation de Soufiane El Marnissi, notre représentant belge. J'ai pu tester pas mal de disciplines avec l'émission : plongée sous glace, motoneige,... J'ai fait du parachutisme et du surf. Et quand il y a des journées sans voiture, je traverse les rues avec mon longboard !