Quelles sont les nouveautés pour cette saison ?

Nous continuons à diffuser la power-stage (la dernière spéciale, ndlr), qui est précédée d'un résumé. Notre but est d'être encore plus présent sur le web, où nous proposerons des interviews, des reportages d'avant-course, etc. Les points de la power-stage ont été répartis différemment (de 5 à 1 unité pour les cinq premiers au lieu des trois, ndlr), ce qui va renforcer le suspense. Pour le reste, le championnat est plus ouvert que jamais. Grâce à la nouve...

Nous continuons à diffuser la power-stage (la dernière spéciale, ndlr), qui est précédée d'un résumé. Notre but est d'être encore plus présent sur le web, où nous proposerons des interviews, des reportages d'avant-course, etc. Les points de la power-stage ont été répartis différemment (de 5 à 1 unité pour les cinq premiers au lieu des trois, ndlr), ce qui va renforcer le suspense. Pour le reste, le championnat est plus ouvert que jamais. Grâce à la nouvelle réglementation, les voitures disposent de chevaux supplémentaires, sont plus aérodynamiques et agressives. Au niveau technique, tout le monde part un peu dans l'inconnu et je pense que chaque coureur va observer son voisin pour savoir s'il a effectué le bon choix. À partir du moment où il a été deux fois second, il a prouvé qu'il avait le niveau. Sa qualité, c'est qu'il peut s'imposer sur tous les terrains. Asphalte, neige, etc., il gère. Pour moi, seuls Ogier et Meeke ont également cette faculté. Tout dépendra également de sa voiture. Son équipe a pris de la bouteille et n'est plus dépourvue d'expérience. Les efforts risquent de payer et on espère que Thierry en recueillera les fruits cette année. Si la voiture tient la route, il devrait gagner plus de rallyes et obtenir plus de podiums. Or, l'année dernière, il s'était déjà classé sept fois. J'avais déjà eu la chance de le faire avec Bruno Thiry, quand il roulait en Skoda. Plus que le paysage qui défile, j'ai été marqué par ce que la voiture peut développer et encaisser comme puissance. Les pilotes sont des artistes qui donnent l'impression de manipuler des jouets. Et encore : Thierry n'était pas en situation de course et n'a pas tout donné. C'est une discipline où tu dois t'adapter à des environnements qui se révèlent souvent hostiles : sol sec ou mouillé, présence de verglas, de rochers, de ravins, ... Notre audience a progressé de 30 % en un an. Sur le web, les pages rallyes sont très suivies. Le seul souci, c'est le moment de diffusion de la power-stage : dimanche midi, ce n'est pas le créneau idéal. Les promoteurs en ont conscience et c'est pour cette raison qu'ils ont voulu la rendre plus attrayante et plus ouverte en modifiant la répartition des points. PAR SIMON BARZYCZAK" Les efforts de Thierry Neuville pourraient payer " OLIVIER GASPARD