Tactique

Volodymyr Sharan a conduit Oleksandriya en D1 en 2011, il a rejoint Karpaty Lviv puis, à son retour en 2013, il a de nouveau été champion de D2. Le club s'est glissé dans le sillage des grandes puissances d'Ukraine, le Shakhtar et le Dynamo Kiev, grâce à des joueurs superflus à Donetsk et dans la capitale. Des trois étrangers, seul l'arrière central letton Kaspars Dubra, associé à Anton Shendrik, est certain de sa place. Le capitaine Yuriy Pankiv est un gardien fiable. Devant lui, les flancs sont occupés par Valeriy Luchkevych (à droite) et Denys Miroshnichenko.

Le T1 mise sur la prudence avec deux médians défensifs, Yevhen Banada et Dmytro Ghrechyshkin, bien que les trois médians offensifs bénéficient d'une grande liberté. Dans l'axe, Kyrylo Kovalets est celui qui apporte des idées. Sur les flancs, Sharan a l'embarras du choix : Maxym Tretyakov/ Artem Sitalo à droite, Yevhen Protasov/ Dmytro Shastal à gauche. Le nouvel avant-centre, Denys Bezborodko, est issu des équipes d'âge du Shakhtar. Il a le sens du but, est toujours bien démarqué et dégage bien des espaces pour les médians qui montent.

Star: Kyrylo Kovalets

250.000 euros pour Valeriy Luchkevych (Standard), c'est tout ce que le club a dépensé cet été car il devait tout mettre en oeuvre pour conserver Kyrylo Kovalets à Oleksandriya. La plaque tournante de l'entrejeu, qui est le fils de l'ancien international Serhiy, a apporté ses idées, ses buts (14) et ses assists à l'équipe, la saison passée, avec l'ailier Yevhen Banada.

Volodymyr Sharan a conduit Oleksandriya en D1 en 2011, il a rejoint Karpaty Lviv puis, à son retour en 2013, il a de nouveau été champion de D2. Le club s'est glissé dans le sillage des grandes puissances d'Ukraine, le Shakhtar et le Dynamo Kiev, grâce à des joueurs superflus à Donetsk et dans la capitale. Des trois étrangers, seul l'arrière central letton Kaspars Dubra, associé à Anton Shendrik, est certain de sa place. Le capitaine Yuriy Pankiv est un gardien fiable. Devant lui, les flancs sont occupés par Valeriy Luchkevych (à droite) et Denys Miroshnichenko. Le T1 mise sur la prudence avec deux médians défensifs, Yevhen Banada et Dmytro Ghrechyshkin, bien que les trois médians offensifs bénéficient d'une grande liberté. Dans l'axe, Kyrylo Kovalets est celui qui apporte des idées. Sur les flancs, Sharan a l'embarras du choix : Maxym Tretyakov/ Artem Sitalo à droite, Yevhen Protasov/ Dmytro Shastal à gauche. Le nouvel avant-centre, Denys Bezborodko, est issu des équipes d'âge du Shakhtar. Il a le sens du but, est toujours bien démarqué et dégage bien des espaces pour les médians qui montent. 250.000 euros pour Valeriy Luchkevych (Standard), c'est tout ce que le club a dépensé cet été car il devait tout mettre en oeuvre pour conserver Kyrylo Kovalets à Oleksandriya. La plaque tournante de l'entrejeu, qui est le fils de l'ancien international Serhiy, a apporté ses idées, ses buts (14) et ses assists à l'équipe, la saison passée, avec l'ailier Yevhen Banada.