Gagner du temps

MarcBrys doit avoir un sentiment de déjà-vu: comme l'été dernier, il doit attendre longtemps les renforts nécessaires, surtout dans le compartiment offensif. OHL est en proie à un problème à ce niveau depuis le départ de son meilleur buteur, Henry, l'été passé. Or, c'était justement le point fort du club lors de la fantastique saison ayant suivi sa promotion, il y a deux ans, grâce au triumvirat Sowah-Mercier-Henry. Ces trois joueurs sont partis. Kaba a paru constituer une solution au problème, mais OHL n'a pas levé l'option d'achat de son contrat. Brys a donc dû se contenter pendant toute la préparation d'un attaquant issu des Espoirs (Nsingi) et d'un gars qui doit en fait partir (Kukharevych). Les deux attaquants...

MarcBrys doit avoir un sentiment de déjà-vu: comme l'été dernier, il doit attendre longtemps les renforts nécessaires, surtout dans le compartiment offensif. OHL est en proie à un problème à ce niveau depuis le départ de son meilleur buteur, Henry, l'été passé. Or, c'était justement le point fort du club lors de la fantastique saison ayant suivi sa promotion, il y a deux ans, grâce au triumvirat Sowah-Mercier-Henry. Ces trois joueurs sont partis. Kaba a paru constituer une solution au problème, mais OHL n'a pas levé l'option d'achat de son contrat. Brys a donc dû se contenter pendant toute la préparation d'un attaquant issu des Espoirs (Nsingi) et d'un gars qui doit en fait partir (Kukharevych). Les deux attaquants n'ont pas été mauvais, mais ils n'ont pas le niveau requis pour être titulaires. Du coup, Holzhauser n'a pas encore trouvé ses automatismes. Le gros transfert de l'été a été présent dès le premier jour et tout le monde sait que le meneur de jeu autrichien a besoin de jouer en profondeur. Il a pris l'équipe en main dans les matches de préparation, il a marqué quelques buts, surtout du point de penalty, mais il a trop souvent dû aller rechercher le ballon trop bas. Quoi qu'il en soit, il est le patron de l'équipe, suite au départ de Mercier et surtout en attendant le retour de Schrijvers, qui poursuit sa revalidation et ne devrait pas opérer son retour avant la fin de l'année. Un autre joueur possède toutes les qualités nécessaires pour devenir un leader: Pletinckx. Il n'a encore que 21 ans, mais il a acquis de l'expérience en D1A à Zulte Waregem. Il a déjà montré pourquoi Brys était si content de son arrivée: son excellent coaching assure plus de stabilité défensive à l'équipe. Brys va sans doute rester fidèle à son 3-4-2-1, au sein duquel Pletinckx est une certitude. On ne sait pas encore avec qui il va jouer. Il faut des renforts. Dom constitue un bon complément. Il peut jouer sur le flanc comme dans l'axe. Dans le but, deux nouveaux se disputent la première place en ce début de saison. On accorde un léger avantage à Jackers, parce qu'il s'entend bien avec Pletinckx et qu'il possède plus de qualités footballistiques. On ne peut que féliciter OHL d'aligner des Belges et d'avoir offert à beaucoup de jeunes du temps de jeu pendant la préparation. Nsingi et Schingtienne ont fait bonne impression et peuvent espérer recevoir des occasions. Brys a quand même obtenu des renforts. Il a même accueilli trois internationaux: Mendyl (Maroc), Thorsteinsson (Islande) et Shengelia (Géorgie). Le premier est un arrière gauche formé par Lille, avec lequel il a débuté en Ligue 1 avant de se produire pour Schalke 04 et Gaziantep mais il a été fréquemment blessé. Les deux autres, des extérieurs, doivent conférer des élans offensifs à l'équipe mais on ne sait pas combien de temps il leur faudra pour s'habituer à leur nouvel équipe et au championnat de Belgique. Autre inconvénient: les trois hommes ont peu joué pendant la préparation. En fait, Brys, qui a de plus en plus son mot à dire dans les transferts, veut doubler toutes les positions. Il a encore du pain sur la planche. Le forfait de l'international belge espoir Keita, (légèrement? ) blessé, est un coup dur. Pendant la préparation, il a prouvé que sa technique et sa puissance pouvaient faire de lui une des révélations de JPL. Sa doublure, Malinov, s'est blessée en équipe nationale bulgare et a rejoint OHL sur le tard, contraignant Brys à improviser à son poste, avant de trouver en Gamboa un médian portugais chevronné.