Le Cercle a consenti un gros effort pour conserver sa sélection : il a investi en améliorant les contrats de ses joueurs. Des onze principaux titulaires, il n'a laissé partir que les plus âgés : le médian défensif Besnik Hasi (36 ans) et l'arrière gauche Tom Van Mol (35 ans). Les réserves Rubin Dantschotter (gardien), Jimmy De Wulf (défenseur) et Osahon Eboigbe (avant) sont mis à la disposition de clubs de D2 pour une saison.
...

Le Cercle a consenti un gros effort pour conserver sa sélection : il a investi en améliorant les contrats de ses joueurs. Des onze principaux titulaires, il n'a laissé partir que les plus âgés : le médian défensif Besnik Hasi (36 ans) et l'arrière gauche Tom Van Mol (35 ans). Les réserves Rubin Dantschotter (gardien), Jimmy De Wulf (défenseur) et Osahon Eboigbe (avant) sont mis à la disposition de clubs de D2 pour une saison. Le Cercle a réussi un des transferts les plus marquants en embauchant Thomas Buffel. Il a aussi transféré le médian défensif Arnar Vidarsson, l'avant Carlos Fernandez Jose et deux gardiens, Patrick Lane (20 ans) et Jo Coppens (17 ans). Le staff technique est élargi par Lorenzo Staelens, entraîneur adjoint et détenteur de la Licence Pro. Bram Verbist a saisi sa chance la saison passée. Bon gardien de ligne, il est fort homme contre homme et possède un bagage footballistique étoffé. L'Américain Lane est le numéro deux, l'international Junior Coppens le troisième. Le quatuor qui a achevé la saison 2007-2008 recomposera la défense : Frederik Boi- Denis Viane- Anthony Portier- Vusumuzi Nyoni. Les arrières latéraux apportent un plus offensif et les centraux, complémentaires, osent jouer haut. Dans l'axe, Igor Gjuzelov et Bram Vandenbussche sont les doublures. Ces dernières semaines, Wouter Artz a prouvé qu'il était prêt à revendiquer l'arrière gauche. Pendant la préparation, le Cercle a testé Tony Sergeant à droite. Devant la défense, Hasi a fréquemment été un pion essentiel dans la construction du jeu. Vidarsson est également un battant, doté d'un bon passing et d'une bonne vista. Gaucher, il va évoluer à la position de Sergyi Serebrennikov, celui-ci reprenant le poste de Hasi. Nyoni constitue également une option. Le compteur de Stijn De Smet était à dix buts la saison passée. Plus neuf assists. Il a raté une grande partie de la préparation, puisqu'il participe aux Jeux de Pékin et il va aussi louper le début du championnat. Buffel a pris sa place. Quel luxe ! Reste à voir où l'entraîneur, Glen De Boeck, postera De Smet à son retour de Chine. Le Cercle a parfois recours à un triangle offensif, composé de deux médians offensifs et d'un défensif, mais il est peu probable qu'il adopte constamment cette tactique. La saison dernière, les deux médians défensifs, placés devant les défenseurs centraux, ont formé un rectangle qui a conféré sa stabilité à l'équipe. Il est probable que De Smet joue régulièrement sur le flanc, ce qui se ferait au détriment d' Oleg Iachtchouk à gauche ou d' Honour Gombami à droite, deux extérieurs dont la profondeur, les goals et les assists ont été déterminants pour la puissance offensive de l'équipe lors du championnat écoulé. Sergeant, qui atteint son meilleur rendement à un poste offensif central, peut aussi jouer sur le flanc. Tarumbwa Obidiah est rapide et imprévisible. Il s'épanouit comme avant en décrochage mais peut être utile sur l'aile. L'avant de poche Kristof Snelders a déjà été méritant sur les flancs également. Tom De Sutter est rétabli de son opération aux ligaments croisés. La saison passée, l'équipe a allègrement tourné autour du jeune avant-centre. Lorsqu'il s'est blessé, en février, faute de joueur évoluant dans le même registre, le Cercle a perdu une partie de son efficacité. De Smet, Snelders, Gombami et Iachtchouk ont alors opéré en alternance à l'avant-centre. Le Cercle possède maintenant un second avant, Carlos Fernandez Jose. Le Péruvien est fort mentalement et physiquement et conserve bien le ballon. Le Cercle est encore plus offensif que la saison passée, qu'il avait achevée avec la meilleure attaque de la série (62 buts). Un des défis auxquels sera confronté De Boeck sera de faire fonctionner Buffel et De Smet de concert. En Buffel et De Sutter, l'équipe compte deux joueurs-clefs qui reviennent d'une longue revalidation, suite à une opération au genou. Reste à savoir combien de temps il leur faudra pour retrouver leur meilleur niveau et leur régularité. Le Cercle peut encore briguer une place dans le top cinq.par christian vandenabeele