Le Club a puisé dans sa bourse pour combler le fossé de 26 unités qui le séparait d'Anderlecht la saison passée. Il a acquis six joueurs pour l'axe. Le club de la Venise du Nord, qui a également un nouveau staff technique, redevient un candidat au titre.
...

Le Club a puisé dans sa bourse pour combler le fossé de 26 unités qui le séparait d'Anderlecht la saison passée. Il a acquis six joueurs pour l'axe. Le club de la Venise du Nord, qui a également un nouveau staff technique, redevient un candidat au titre. Dans les couloirs, même la saison passée, on disait que ce n'était qu'une question de temps, que Glenn Verbauwhede serait tôt ou tard le premier gardien. L'espoir de 22 ans a disputé sept matches, profitant des blessures de Stijn Stijnen, mais ce ne fut pas un succès. Verbauwhede a beaucoup joué pendant la préparation mais il devra encore patienter. Brian Priske (à droite) et Michael Klukowski (à gauche) sont titulaires sur les flancs. Leurs doublures sont les jeunes Jorn Vermeulen et Gertjan De Mets. Pendant la préparation, ce dernier a quelques fois joué à gauche, un poste auquel IvanGvozdenovic, décevant la saison passée, n'a pas vraiment été remplacé. Koen Daerden et peut-être même Jonathan Blondel constituent des alternatives. Le nouveau Stepán Kucera peut occuper ce poste aussi mais il est meilleur dans l'axe. Sobre, il a fait une excellente impression jusqu'à présent. Le Paraguayen Antolin Alcaraz l'est moins. Par contre, il est nonchalant, ce qui a coûté des buts à Bruges pendant la préparation. Cela lui coûtera-t-il sa place ? Quoi qu'il en soit, Birger Maertens, qui peut aussi jouer à droite, ne manque pas de concurrence, comme PhilippeClement, qui a cependant joué dans l'entrejeu, suite à la blessure de Jeroen Simaeys, et Joos Valgaeren. La concurrence fait rage dans la deuxième ligne, surtout entre les éléments qui évoluent dans l'axe. La récupération posait problème la saison passée. Sven Vermant avait rempli ce rôle de son mieux mais il n'est pas un tacleur et on ne change pas à 34 ans. Pendant la préparation, il a donc glissé à droite. Simaeys (22 ans) est jeune, grand et polyvalent. Il peut se tirer d'affaire en défense comme dans un registre plus offensif. Clement rêve depuis longtemps de ce poste. Autre nouveau dans l'axe, Karel Geraerts. Genk et le Club Bruges l'ont formé au milieu défensif mais depuis, il est devenu un footballeur box-to-box. On peut dire la même chose de Koen Daerden à gauche. En méforme depuis le mois de mars, le Limbourgeois doit retrouver son meilleur niveau de toute urgence. D'autres doivent effacer les points d'interrogation nés d'une mauvaise saison. Jonathan Blondel, aligné en profondeur à gauche pendant l'EURO des Espoirs, obtiendra-t-il le même poste à Bruges ou l'entraîneur l'alignera- t-il quelque part dans l'axe, où il est meilleur ? Ivan Leko, retitularisé par Cedomir Janevski la saison passée, poursuivra-t-il sur sa lancée ? Elrio Van Heerden, blessé pendant la préparation, est également meilleur au milieu que sur le flanc. Son atout, la vitesse qui manque à Leko et à Vermant. Pour pratiquer le 4-3-3 que veut Mathijssen - un vrai, pas une variante du 4-5-1, le Club a besoin d'un gaucher. A droite, il a Van Heerden ou Yulu- Matondo, qui a cependant raté une grande partie de la préparation. François Sterchele peut démarrer du flanc mais il aime à converger vers l'axe. Il constitue une garantie de buts : il en a marqué 21 en 23 matches la saison passée. Cependant, en trois ans, il est passé de la D3 à l'élite. Cela devient dur. Qui sera son partenaire ? Bosko Balaban, auteur de 16 buts la saison passée, mais restera-t-il ? Daniël Chavez est l'homme de la préparation mais pas encore du vrai départ. SalouIbrahim a été complimenté lors de la présentation de l'équipe mais est-il prêt pour ce niveau ? Et de quoi Dusan Djokic, un bourlingueur travailleur qui a connu beaucoup de guerres, est-il capable parmi l'élite ? Il reste de nombreux points d'interrogations, ce qui est logique puisque l'entraîneur et beaucoup de joueurs sont nouveaux. Le Club a plus de puissance offensive, plus de concurrence mais manque sans doute de vitesse. Si l'équipe se forme rapidement, Anderlecht aura un sérieux concurrent. par Peter T'Kint