Sa victoire par le plus petit écart en Russie a suffi à la Mannschaft pour se qualifier pour le prochain championnat du Monde. Il y a trois ans, organisatrice du tournoi, comme en 1974, elle était qualifiée d'office. Ses statistiques sont impressionnantes. En terminant première du groupe 4, l'incontournable Allemagne se qualifie pour son 17e Mondial, pour la quinzième fois d'affilée. Seul le Brésil, présent à tous ces tournois, fait mieux, mais nos voisins d'outre-Rhin peuvent leur opposer que le voyage vers l'Uruguay, en 1930, était long et coûteux et qu'ils ne pouvaient se le permettre tandis qu'après la Deuxième Guerre mondiale, ils o...

Sa victoire par le plus petit écart en Russie a suffi à la Mannschaft pour se qualifier pour le prochain championnat du Monde. Il y a trois ans, organisatrice du tournoi, comme en 1974, elle était qualifiée d'office. Ses statistiques sont impressionnantes. En terminant première du groupe 4, l'incontournable Allemagne se qualifie pour son 17e Mondial, pour la quinzième fois d'affilée. Seul le Brésil, présent à tous ces tournois, fait mieux, mais nos voisins d'outre-Rhin peuvent leur opposer que le voyage vers l'Uruguay, en 1930, était long et coûteux et qu'ils ne pouvaient se le permettre tandis qu'après la Deuxième Guerre mondiale, ils ont été exclus des tours préliminaires du Mondial 1950. Miroslav Klose est le héros de l'avant-soirée au stade Luzhniki de Moscou : à dix minutes de la mi-temps, il a inscrit le seul but du match, le 48e en 92 matches. Klose a parachevé une action amorcée par Lukas Podolski et Mesut Özil. Le médian du Werder Brême a encore été important lors de son cinquième match et peut devenir un des piliers de l'équipe nationale. L'Allemagne n'a pourtant pas vécu un match facile face à la Russie de Guus Hiddink. En deuxième période, Arshavin et Semshov ont raté de peu l'égalisation et l'équipe de Joachim Löw a souffert davantage encore quand Boateng a été exclu, à vingt minutes du terme, suite à une seconde carte jaune. Elle a néanmoins tenu bon et ainsi condamné la Russie aux barrages. " L'Allemagne a marqué sur sa première occasion alors que nous en avons raté trois ou quatre. C'est typiquement allemand ", a réagi un Hiddink passablement irrité au terme de la rencontre. Comme Gary Lineker l'a dit un jour : " Le football se joue à onze contre onze et à la fin... " FILIP DAEMS a rejoué pour la première fois depuis trois mois. Le défenseur de Mönchengladbach s'était blessé pendant la préparation. Vendredi, il a pris part au match amical contre Vitesse Arnhem. Le capitaine du Borussia depuis la saison passée, a disputé la première mi-temps sans problème et espère effectuer son retour la semaine prochaine à Wolfsburg. TIM BOROWSKI (Werder Brême), tracassé par une blessure au dos, est encore absent une semaine au moins. HORST SZYMANIAK, un ancien international, est décédé vendredi à l'âge de 75 ans. De 1956 à 1966, ce milieu de terrain a conquis 43 sélections en équipe nationale. Il a participé aux championnats du monde 1958 et 1962. Au pays, il a notamment joué pour Wuppertal et Karlsruhe mais il a aussi défendu les couleurs de plusieurs clubs italiens comme Catane et l'Inter. LOUIS VAN GAAL a accordé une série d'interviewes percutantes. L'entraîneur du Bayern a demandé un peu de patience à la direction et aux supporters. Son équipe a raté son départ. " Si j'obtiens le temps nécessaire, je suis capable de réaliser les plus grandes choses. Je l'ai déjà prouvé dans le passé ", a notamment déclaré le Batave. L'Arena attend avec beaucoup d'espoirs le retour de Luca Toni. L'avant transalpin est rétabli d'une blessure au tendon d'Achille et a retrouvé un certain rythme avec l'équipe B, qui se produit en D3. " Luca a beaucoup progressé ", a réagi le coach avec une certaine froideur. Il s'est exprimé plus librement sur les ondes de Radio 1 : " En fait, je pleure presque tous les jours. Il y a toujours quelque chose qui me touche. " BREGT VERMEULEN