Jeudi dernier, Ronaldinho a prouvé qu'il pouvait apporter un plus sportif à Milan. Le Brésilien, entré à l'heure de jeu, a inscrit le but de la victoire contre Braga, en fin de partie. Milan prend ainsi la tête de la poule E de la Coupe UEFA. " Un phénomène a fait la différence à lui seul ", a constaté sèchement l'entraîneur de Braga.
...

Jeudi dernier, Ronaldinho a prouvé qu'il pouvait apporter un plus sportif à Milan. Le Brésilien, entré à l'heure de jeu, a inscrit le but de la victoire contre Braga, en fin de partie. Milan prend ainsi la tête de la poule E de la Coupe UEFA. " Un phénomène a fait la différence à lui seul ", a constaté sèchement l'entraîneur de Braga. Le joueur de 28 ans avait déjà un pied dans le but décisif contre Naples : un adversaire avait dévié son coup franc dans ses filets. Cet envoi avait permis à Milan de reprendre la tête de la Série A pour la première fois depuis quatre ans. Le Brésilien est un plus en dehors du terrain aussi. Il y a quelques semaines, on avait déjà écoulé 18.000 exemplaires du maillot 80. Du coup, la vente des vareuses a augmenté de 40 % par rapport aux autres saisons à ce moment. Le club a battu un autre record, celui des abonnements : 43.000. Pour la première fois depuis fin septembre, tous les espaces commerciaux sont occupés. Milan essaie d'enrôler Ronaldinho depuis trois ans. Au printemps, le transfert a failli capoter car le club avait enrôlé le Français Mathieu Flamini : c'était l'un ou l'autre, avait commenté le président Adriano Galliani. Quoi qu'il en soit, peu après, Milan allongeait quand même 21 millions d'euros pour le joueur qui était en disgrâce à Barcelone, après cinq ans. Des blessures et une baisse de forme l'avaient éjecté de l'équipe type. A Milan, la vedette gagne huit millions par an. Avec Frank Rijkaard, Ronaldinho est le transfert le plus difficile jamais réalisé par Milan, comme le reconnaît Galliani, ajoutant que l'insistance de Silvio Berlusconi n'avait pas été mince. Ronaldinho n'a été transféré que quand il est apparu que Chelsea n'était pas disposé à laisser partir Andriy Shevchenko. Finalement, l'Ukrainien a pu quitter Londres et Milan l'a également embauché. Il possède donc une pléiade de joueurs offensifs. Le Brésilien a marqué dès ses débuts en championnat mais la nouvelle était moins sensationnelle que la défaite de Milan contre Bologne. Depuis, Milan et Ronaldinho vont de mieux en mieux. Le Brésilien apprécie le respect dont il jouit dans son nouveau club et trouve le repos nécessaire dans sa villa de Varèse, au bord du lac. CHANGEMENTS. Après Palerme, deux clubs promus en Série A ont changé d'entraîneur. A Bologne, le club de GabyMudingayi, Daniele Arrigonecède sa place à un débutant, Sinisha Mihajlovic (39 ans). Il s'est délié de son contrat d'adjoint à l'Inter et a signé jusqu'en 2011. Le contrat est assorti d'une clause : il doit assurer le maintien. Dès son premier entraînement, le Serbe a reçu la visite de son ami RobertoMancini, qui a joué à Bologne dans un passé lointain. A Chievo, Beppe Iachini est remplacé par Domenico Di Carlo (44 ans). FILIPPO INZAGHI (35 ans) dispute sa huitième saison à Milan et a prolongé d'un an son bail chez les Rossoneri, soit jusqu'en 2010. ALESSANDRO NESTA (32 ans, Milan) souffre du dos. Le club l'a autorisé à effectuer sa revalidation à Miami, où il dispose d'une maison et d'un médecin. L'arrière s'est blessé le 13 juin, il est revenu sur le banc le 19 octobre puis a rechuté. RONALDO a remercié Sienne pour l'offre que le club toscan lui a soumise. L'avant brésilien aurait eu un contrat à la prestation. Il aurait touché 98.000 euros par but. L'avant de 32 ans, touché au genou le 13 février à Milan, effectue sa rééducation au Brésil. Il devrait être apte à rejouer à la fin de l'année mais n'a pas de club. GABY MUNDINGAYI qui, paradoxalement avait été désigné l'homme du match au terme de la déroute à Cagliari (5-1), s'est de nouveau mis en évidence contre Rome. Monté au jeu à la 68e, AnthonyVanden Borre a participé au feu d'artifice de Genoa. GEERT FOUTRÉ