Il a dominé la D2 de la tête et des épaules pour revenir parmi l'élite au bout d'un an. La saison dernière, il a remanié son noyau, liquidé une série de joueurs superflus et de transferts ratés pour jouer la remontée immédiate avec un noyau très soudé mais numériquement limité. Sa tactique a été couronnée de succès puisqu'en plus du titre, Lommel a disputé la finale de la Coupe, après avoir éliminé quelques clubs de D1.
...

Il a dominé la D2 de la tête et des épaules pour revenir parmi l'élite au bout d'un an. La saison dernière, il a remanié son noyau, liquidé une série de joueurs superflus et de transferts ratés pour jouer la remontée immédiate avec un noyau très soudé mais numériquement limité. Sa tactique a été couronnée de succès puisqu'en plus du titre, Lommel a disputé la finale de la Coupe, après avoir éliminé quelques clubs de D1.DÉFENSELes gardiens Volders et Davidts ont livré une saison satisfaisante en D2. Déjà titulaires en fin de saison en D1, ils n'ont pas été remplacés. Davidts a une jolie chance à saisir parmi l'élite, après avoir perdu des années sur le banc. Vincken, Noben, Nassen, Segers : la défense limbourgeoise a été solide comme un roc, l'an dernier. Elle n'est pas des plus grandes en taille mais elle est engagée. Il y a un an, Segers semblait voué à la retraite mais il a rempilé à l'échelon inférieur et a trouvé son second souffle. Rarement blessé, il s'est réimposé. Nassen allie expérience et vision du jeu. Il se voit offrir un nouveau partenaire: Lommel a transféré Carl Hoefkens, l'ancien international. Il va prendre la place de Noben, suffisamment critique pour admettre que Hoefkens est meilleur et prêt à assurer l'interim. Loin de la pression du public du Lierse, Hoefkens doit se ressaisir et gommer les impuretés de son jeu. A droite, Vincken aura à coeur de ne plus commettre les erreurs de couverture dont il s'est rendu coupable dans le passé. A ce niveau, un coeur grand comme ça ne suffit pas. A gauche, Lommel a enrôlé une alternative, Zoran Filipovic, avec le soutien de Nol Hendrikxs. Comme à Alost, le joueur est susceptible d'évoluer dans l'entrejeu aussi. Wim Van Diest semble devoir se contenter d'un statut de réserviste de luxe, à la position occupée par Nassen. Dirk Schoofs est très polyvalent et peut être aligné à diverses positions. A l'arrière droit, par exemple. ENTREJEURichard Culek et Szolt Baranyos ont été le coeur et le moteur de l'équipe l'an dernier. Van Veldhoven avait considéré Wim Mennes comme son successeur. Il est un talent incontestable mais manque peut-être d'explosivité pour maîtriser le poste de médian défensif. Toutefois, Mennes peut épauler le Tchèque à l'abattage ou comme médian infiltrant. A gauche, le Croate Brnjic aurait pu faire fureur. Il constituait le plus offensif que cherche l'équipe depuis le départ de Fadiga mais une guéguerre au sein du club a fait capoter son transfert. L'entraîneur alignera-t-il Filipovic à cette place ou transférera-t-il un autre joueur? Lommel a effectué d'autres tests. Il semble se diriger vers les Pays-Bas, où on produit encore ce genre de joueurs. Karim Zouaoui n'a plus accepté son rôle de joker et est resté en D2. ATTAQUEQuatre attaquants pour deux positions: Waligora devrait logiquement évoluer aux côtés d'Ibrahim Tankary, le Néerlandais Scheepers, qui a flirté avec Alost, et Dieter Dekelver constituant des alternatives. Il y a deux ans, ce dernier était considéré comme un grand espoir mais il a piétiné. Il doit montrer sa force de caractère maintenant. Auteur de 20 buts la saison dernière, Tankary découvre le niveau supérieur. A suivre. CONCLUSIONLommel n'a guère effectué de changements à son noyau. Il n'a pas davantage renforcé son équipe, le Limbourg du Nord n'étant pas assez attrayant aux yeux de certains joueurs, comme Pinxten, Lendvai ou Brnjic. Le sort de Lommel dépendra beaucoup de la productivité de Tankary au plus haut niveau. S'il réussit et que la défense parvient à compenser son manque de prestance par son expérience et son placement, Lommel devrait assumer sans problème son retour en D1. Toutefois, le noyau n'est pas étoffé et trop de blessures le mettraient en difficultés. Peter T'Kint