Avec un total de 46 points, les Coalisés ont effectué un fameux bond vers l'avant, eux qui avaient terminé l'exercice précédent avec 33 unités. L'appétit venant en mangeant, le président Johan Vermeersch n'entend pas s'arrêter en si bon chemin et vise ni plus ni moins les 52 points et un ranking dans la première moitié du tableau au cours de la campagne à venir.
...

Avec un total de 46 points, les Coalisés ont effectué un fameux bond vers l'avant, eux qui avaient terminé l'exercice précédent avec 33 unités. L'appétit venant en mangeant, le président Johan Vermeersch n'entend pas s'arrêter en si bon chemin et vise ni plus ni moins les 52 points et un ranking dans la première moitié du tableau au cours de la campagne à venir. " Pour ce faire, nous allons nous mettre prioritairement en quête d'un successeur à Igor De Camargo ", dit-il. " En principe, son départ aurait dû être comblé avec la venue du Lokerenois Aristide Bancé. Lors du mercato, l'attaquant burkinabé avait d'ailleurs signé un accord avant de rempiler jusqu'en 2010 à Daknam. Si nous l'avions vraiment voulu, nous aurions pu attaquer le joueur et son club devant les tribunaux. Mais c'eût été une histoire belge de plus et nous n'avons pas voulu insister. D'autres sont susceptibles de faire l'affaire. Je songe à Mannaseh Ishiaku, du Club Bruges, par exemple. Mais pour l'instant il y a loin de la coupe aux lèvres ". Sous l'angle purement sportif toujours, le big boss étudie aussi les modalités d'un rapprochement entre son club et un club marocain. A cette fin, il s'est rendu avec l'échevin des Sports de la commune de Molenbeek, Jamal Ikazban, à Casablanca afin d'y rencontrer des responsables des deux grands clubs locaux, le WAC et le Raja. " L'année passée déjà, nous avions été proches d'un accord avec l'international Ali Bouab des FAR Rabat mais nous avions dû nous incliner in extremis, devant Lokeren, une fois encore. A présent, nous serons peut-être plus heureux. Un ancien joueur du Raja, Hicham Aboucherouane, actif à Lille cette saison, était d'ailleurs dans notre viseur ces dernières semaines. Malheureusement, il est hors de portée de notre bourse. C'est le lot de la plupart des expatriés. Si nous voulons réaliser une opération avec un joueur marocain, nous devrons le dénicher sur place ". Le président s'est mis en tête aussi d'ériger une nouvelle tribune avec infrastructure horeca d'une capacité de 2.400 places du côté de la rue Malis. Pour peu qu'un terrain d'entente puisse être trouvé avec la commune et des investisseurs, le projet devrait prendre forme en mars 2007 afin que la nouvelle enceinte soit opérationnelle au début de la campagne 2007-2008. B. GOVERS