Rancune ? Revanche ? Gertjan Verbeek (47 ans) fronce un sourcil, quand on évoque le prochain duel contre Feyenoord. L'histoire qu'il a écrite avec le club rotterdamois fait partie du passé et prend déjà la poussière. Aujourd'hui, il entame un nouveau chapitre, le prologue, avec Heracles.
...

Rancune ? Revanche ? Gertjan Verbeek (47 ans) fronce un sourcil, quand on évoque le prochain duel contre Feyenoord. L'histoire qu'il a écrite avec le club rotterdamois fait partie du passé et prend déjà la poussière. Aujourd'hui, il entame un nouveau chapitre, le prologue, avec Heracles. Un entraîneur de caractère et d'expérience : voilà comment Verbeek est considéré par les fans d'Almelo. C'est flagrant : depuis son retour à Heracles, où Verbeek a commencé comme entraîneur, il a acquis une grande popularité. A ses côtés, il peut compter sur son assistant Hendrie Krüzen, lui aussi un vrai clubman. La saison dernière, Verbeek a entraîné Feyenoord après des passages à Heracles et Heerenveen. Mais il a échoué à la mi-saison car sa manière de penser et son approche n'ont pas rencontré les désirs des joueurs. A Almelo, il est à sa place. Provisoirement, peut-être. Il s'y sent mieux. Il ne doit plus affronter des rumeurs insensées ou lire des commentaires dénigrants selon quoi ils voulaient transformer ses joueurs en Rambo des temps modernes. " Le coach aime la discipline ", remarque le gardien Martin Pieckenhagen. " Il a une vision personnelle. Quand il commence quelque chose, il le fait à fond, jusqu'au bout, parce qu'il est persuadé d'avoir raison. Si un joueur a un avis contraire, il doit lui démontrer qu'il a tort, qu'il ait 18 ou 38 ans. " Le directeur général Nico-Jan Hoogma partage cet avis. " Gertjan est clair et précis. Chaque groupe a besoin d'un mentor comme lui. " Verbeek a voulu rompre les habitudes à Feyenoord en introduisant la culture de la victoire et de la remise en question. " Je pense que Mario Been peut maintenant profiter de mon travail. " A Heracles, la tâche de Veerbeek est plus simple : il doit donner des fondations au club, en instaurant un climat agréable et familial. ALEKSANDAR RANKOVIC (30 ans, ADO La Haye) s'est déchiré les ligaments du genou droit. Le milieu de terrain serbe sera absent de six à neuf mois. Il sera opéré le 24 août. HEERENVEEN a loué le gardien de but Martin Lejsal (26 ans, 1. FC Brno) et le milieu de terrain Hernán Losada (27 ans, Anderlecht). Pour Trond Sollied, Bram Vandenbussche peut partir. RKC a loué le milieu gauche Shkodran Metaj (21 ans, Groningen), qui a reçu peu de temps de jeu sous Ron Jans. BRIAN PINAS (30 ans, ex-Cercle Bruges) reste au FC Dordrecht. Le milieu offensif était en fin de contrat et n'a joué que deux fois la saison dernière à cause d'une blessure au genou. PSV a loué le flanc gauche Mike Zonneveld (28 ans) au FC Groningen, où il doit remplacer Evgeniy Levchenko. Le milieu équatorien Edison Méndez (30 ans) quitte Eindhoven pour raisons privées et rejoint définitivement LDU Quito. UMUT GUNDOGAN (19 ans), un médian offensif belge d'origine turque, quitte Gençlerbirligi pour RBC. Il a signé une saison. BIRGER MAERTENS (ex-Club Bruges) souffre d'une déchirure de l'aine. Le défenseur central manquera le duel contre Feyenoord. RENE VAN DIEREN (28 ans, médian) a reçu un contrat d'amateur du NAC. YANI URDINOV (18 ans), un flanc gauche international jeune, a signé un contrat de trois ans. MAARTEN STEKELENBUG a supplanté Kenneth Vermeer dans le but de l'Ajax. FRéDéRIC VANHEULE