Décompressons ! Voici de retour le jeu des maniaques, réservé aux lecteurs tout foot tout le temps depuis tout petits ! Manquent 100 mots : chaque case vide correspond à une lettre, et la première vous est parfois refilée pour vous mettre sur la piste, gros gâtés que vous êtes ! Photocopiez autant de fois que vous avez d'invités aussi footeux que vous lors d'un des réveillons, et adonnez-vous-y convivialement : ça fournira l'occasion d'une nouvelle bouffe un peu plus tard, lorsque vous corrigerez les résultats (fournis dans quinze jours) et refilerez un petit cadeau au vainqueur ! Ne me remerciez pas, joyeuses fêtes, gaffe à vos foies et sur les routes, la vie n'a pas de prix.
...

Décompressons ! Voici de retour le jeu des maniaques, réservé aux lecteurs tout foot tout le temps depuis tout petits ! Manquent 100 mots : chaque case vide correspond à une lettre, et la première vous est parfois refilée pour vous mettre sur la piste, gros gâtés que vous êtes ! Photocopiez autant de fois que vous avez d'invités aussi footeux que vous lors d'un des réveillons, et adonnez-vous-y convivialement : ça fournira l'occasion d'une nouvelle bouffe un peu plus tard, lorsque vous corrigerez les résultats (fournis dans quinze jours) et refilerez un petit cadeau au vainqueur ! Ne me remerciez pas, joyeuses fêtes, gaffe à vos foies et sur les routes, la vie n'a pas de prix. A l'interruption hZZZZZZZZ, le club du président Marcel était bon ZZZZZZZ au classement. Certes, l'équipe était en fin de cZZZZ, comptant en ses ZZZZZ plusieurs vZZZZZZZ. Mais c'était surtout un tZZZ sans ZZZ, un onze à la rZZZZZZ comme disait Stéphane ZZZZZZZ. Une équipe sur la mauvaise ZZZZZ, à côté de ses bZZZZZZ : les attaquants manquaient l'ZZZZZZZZZZZ, les défenseurs prenaient des buts de cZZZZZZZ, tous jouaient avec le ZZZZZ à main, avaient bien trop de ZZZZZZZ pour l'adversaire et manquaient cZZZZZZZZZZ d'intelligence de ZZZ ! Il fallait crever l'ZZZZZ, stopper cette ZZZZZZ de bois qui faisait répéter que ce match-ci était à ZZZZZZZ au plus ZZZZ, ou que c'était une défaite dont on n'avait pas à ZZZZZZ et qu'on ferait ZZZZZ la ZZZZZZZZZ fois : plus question d'encore ZZZZZ des plans sur la cZZZZZ ! Aussi Marcel venait-il de ZZZZZZZ l'entraîneur, et pas rien que pour le choc ZZZZZZZZZZZZZ : ce coach était trop savant pour Noiseux-sur-ZZZZZZZZ. Au lieu de dire aux joueurs de lever la tête, accro aux médias comme il l'était, il se la pétait en leur hurlant de "prendre l'iZZZZZZZZZZ" ! Il leur parlait d'attaques pZZZZZZ, tout en leur répétant de se dZZZZZZZ, allez comprendre pareille contradiction ! Au lieu d'inciter le keeper à garder ses filets iZZZZZZZ, il disait espérer de lui des ZZZZZ-sheets, et le gars ne pigeait que ZZZZZ ! Il parlait de bloc-ZZZZZZ, imposait de dZZZZZZZ vers l'avant, avait remplacé le marquage ZZZZZZZZZZ par le ZZZZZZZZ de zone : et le seul résultat était qu'il y avait trop d'ZZZZZZZ entre les ZZZZZZ, que Noiseux était sans cesse à la mZZZZ d'un ZZZZZZ ! Mais les candidats ne s'étaient pas bZZZZZZZZ au ZZZZZZZZZ, et Marcel lui-même avait dû rZZZZZZZZ du ZZZZZZZ comme coach ! Il fallait avant tout rZZZZZZ la tête, son discours en avait donc appelé à l'union ZZZZZZ entre toutes les ZZZZZZ vives du club ! Quant aux joueurs, pour leur remonter le ZZZZZ, Marcel les prit par les sZZZZZZZZZ : il leur rappela que l'adversaire n'avait jamais que deux ZZZZ et ZZZZ jambes comme eux, que le foot n'était pas un sport de gZZZZZZZZ, qu'il fallait avoir des ZZZZZZZZ, montrer de l'eZZZZ, et ne pas se contenter du service ZZZZZZZ ! Du point de vue tZZZZZZZ, il modifia les bZZZZZZZZ de son prédécesseur. Il plaça un lZZZZZ derrière un sZZZZZZZ, et celui-ci ne devait pas ZZZZZZ d'une ZZZZZZZ le goal-gZZZZZ adverse. Sur corner défensif, il insista sur le danger des dZZZZZZZZ ballons. Sur tout ballon centré, pour que ses attaquants pensent à ZZZZZZ la ZZZZZZZZZZZ, il leur rappela ce que disait jadis ZZZZ Fontaine : " Premier ZZZZZZ, premier ZZZZZ ! " Et que le b-a-ba du dZZZZZZZZZ en zone de ZZZZZZZZ, c'était "ZZZZZ/contre-ZZZZZ" ! Vint la reprise, hélas en accueillant le leader, pour un choc des ZZZZZZZZ ! Marcel décida de mZZZZZZ son ZZZZZZZ défensif avec six ZZZZZZZZ à glace, six joueurs de dZZZZZ. Il craignait comme la PESTE une grosse bZZZZZ dès le début des ZZZZZZZZZZ : ses gars seraient dès lors dans le cZZZZZ, manqueraient de rZZZZZZZZ, n'arriveraient jamais à eZZZZZ dans le ZZZZZ...et au bout du compte, se feraient eZZZZZZZ ! Plus de ZZZZ que de ZZZ ! Bien dZZZZZZ durant la tZZZZ, les VISITES s'avérèrent fit and ZZZZ et marquèrent le ZZZZZZZ-goal dès la 5' : un but qui ZZZZZZ de l'ZZ et transformait le dernier de ZZZZZZ en giant-ZZZZZZ ! Tout restait possible, Marcel tenait enfin son match-ZZZZZZZZZ !