Il est à la hauteur de Jack Brabham, Jackie Stewart, Nelson Piquet et Ayrton Senna. Seuls Michael Schumacher (7 titres), Juan Manuel Fangio (5), Lewis Hamilton (5), AlainProst (4) et Sebastian Vettel (4) ont fait mieux que Niki Lauda, mais l'Autrichien représentait bien plus que le pilote calculateur et dénué d'émotions qui avait enlevé trois sacres (1975, 1977 et 1984). L'opinion des autres l'indifférait complètement. En le dépeignant comme l'ennemi juré et le contre-pôle du flamboyant James Hunt, son grand rival, on ne faisait pas injure à la réalité....