Où habitez-vous et l'endroit vous plaît-il ?

Nicolas Lombaerts : J'habite à Knokke et en été ce n'est pas génial. Il y a alors beaucoup trop de monde. Certains se promènent pour exhiber leur richesse. Plus ils ont d'argent, plus ils le montrent.
...

Nicolas Lombaerts : J'habite à Knokke et en été ce n'est pas génial. Il y a alors beaucoup trop de monde. Certains se promènent pour exhiber leur richesse. Plus ils ont d'argent, plus ils le montrent. Je suis en première licence droit, que j'essaie de passer en deux ans. Le cumul avec le foot devient lourd car je n'ai pas une minute à moi. Jouer avec Gand et les Espoirs diminue le temps que je peux consacrer à étudier. J'ai pourtant bien l'intention de terminer mes études, même si je ne vais pas pour cela passer à côté d'un bon transfert à l'étranger. Je ne reste pas à la maison pour regarder la télévision. Si je peux conseiller un programme, c'est le tout prochain Prison Break qui passera sur la chaîne néerlandophone VT4. Les endroits où règne une chaleur tropicale, comme les Maldives ou les Seychelles. Roger Federer. Ce qu'il réalise en tennis est formidable. J'ai également beaucoup de respect pour les cyclistes, mais dans les circonstances actuelles que faut-il en penser ? Difficile de répondre. Pour moi on peut, mais j'ai l'impression qu'il s'agit surtout de se justifier et que les vraies intentions ne sont pas claires. Certainement, ce thème ne quitte plus l'actualité. Mais que peut-on faire pour éviter que des idiots soient aussi stupides et se fassent exploser en pensant qu'ils iront au paradis ? Je trouve que l'hystérie qui règne aux Etats-Unis est toutefois exagérée. Tout est très contrôlé, à l'extrême même. Nous ne pouvons créer des Etats policiers. Avocat ou huissier de justice, pour mettre en pratique ce que j'ai étudié. J'ai eu deux amendes de stationnement en une semaine à Knokke. Deux fois 100 euros, cela n'est plus possible. Qu'on devienne très vite un BV (Bekende Vlaming, Flamand connu). Et les concours de Miss ne sont pas non plus mon truc. Profiter le plus possible de son existence. Carpe diem ! Même s'il faut agir de manière réfléchie et non de façon extrême. Moins qu'avant mais je sais profiter d'une bonne soirée, j'ai de temps à autre besoin de relâcher les soupapes. Aux vêtements, quand ça me prend. Mais je préfère acheter des cadeaux à ma copine, j'ai alors un meilleur sentiment que quand j'achète quelque chose pour moi. Pour moi, cela n'est pas nécessaire. Je trouve qu'on en parle beaucoup trop. Il y a tellement de choses plus importantes à régler. J'estime qu'une séparation de la Belgique amènerait davantage de problèmes que de solutions. Plutôt du côté libéral. Je suis la politique avec intérêt. Je n'exclus d'ailleurs pas de me consacrer à la politique, plus tard. Un voyage à Cologne offert par ma copine. Nous y sommes allés ensemble et c'était super. Je donne plus volontiers des cadeaux que je n'en reçois. BJORN BORGT