Nico Van Kerckhoven (32 ans) piaffe d'impatience. Une blessure tenace l'a privé du ballon trop longtemps à son gré. Le défenseur gauche espère que Schalke 04 va terminer dans le top-trois de la Bundesliga, synonyme d'accès au tour préliminaire de la Ligue des Champions.
...

Nico Van Kerckhoven (32 ans) piaffe d'impatience. Une blessure tenace l'a privé du ballon trop longtemps à son gré. Le défenseur gauche espère que Schalke 04 va terminer dans le top-trois de la Bundesliga, synonyme d'accès au tour préliminaire de la Ligue des Champions. Nico Van Kerckhoven : Pas vraiment. Dortmund et Brême devraient déjà être terriblement forts pour ravir ce titre aux Bavarois. Nous sommes très réalistes. Nous misons tout sur la troisième place. Nous en sommes éloignés que de deux points de Dortmund Autant dire que cette différence n'est pas insurmontable. C'est surtout à domicile que vous avez perdu des points.Alors que la saison passée, nous étions quasiment invincibles dans notre arène, nous y sommes souvent comme des agneaux à l'abattoir. Nous n'avançons pas et nous concédons trop de nuls. Il faut que nos adversaires aient à nouveau peur de nous rendre visite.La pression ne devient-elle pas intolérable?Suite à nos succès en Coupe, nos supporters ont pris leurs rêves pour la réalité. Ils pensaient au titre alors qu'il y a cinq ans, le club ne représentait rien du tout. Nous, les joueurs, connaissons la situation: nous avons un nouvel entraîneur, un autre système de jeu et nous avons besoin de temps. Nous gérons la pression mais être confronté à des huées au bout d'un quart d'heure n'a rien d'encourageant. Schalke n'a-t-il pas besoin d'un leader sur le terrain, depuis que Wilmots ne joue plus?Peut-être. Andy Möller devait normalement assumer cette tâche mais il ne dispute pas une saison brillante. Il conserve néanmoins la confiance de l'entraîneur. Frank Neubarth ne compte manifestement plus sur Wilmots.Il croit ce qu'il voit! Je pense qu'on a exagéré le problème. Nous connaissons bien Marc. Il n'aime rien autant que de revenir d'une situation qu'on croyait perdue et de se battre pour reconquérir sa place dans l'équipe. Il n'est pas de ceux qui laissent tomber les bras. Il veut terminer sa carrière sur une note positive. Ne l'oubliez pas trop vite, même s'il n'est actuellement plus le premier choix.Vous avez cruellement manqué en défense?C'est un constat agréable en soi, puisque ça démontre ma valeur pour l'équipe. Mon atteinte aux cartilages du genou m'a coûté quatre mois. Je retrouve progressivement mes sensations, même si, il y a deux semaines, j'ai eu une élongation à la cuisse.Votre contrat s'achève à la fin de la saison prochaine. J'espère simplement pouvoir participer à la Ligue des Champions l'automne prochain. On verra ensuite, mais je me sens très bien ici. J'y suis chez moi. (F. Vanheule)