La messe semble être dite, Manchester United a une pointure de plus que les autres.
...

La messe semble être dite, Manchester United a une pointure de plus que les autres.Bien qu'il ait connu une période moins faste, durant laquelle il s'est fait éliminer de la Cup... Ce qui le différencie des autres, c'est qu'il reste invincible même quand il joue moins bien. On l'a encore vu contre Panathinaikos et avant cela contre Leeds. Les Mancunians ont très mal joué mais ils ont quand même pris un point. Ce qui me frappe, c'est que United peut difficilement se passer de Giggs. Quand il est épaulé de Beckham et de Scholes, le danger surgit de partout alors que pour l'instant, on ne voit guère d'actions individuelles. Je pense que trouver une doublure à Giggs constituera une priorité en prévision de la saison suivante car chaque année, il rate une série de matches et son remplaçant actuel, Blomqvist, est souvent blessé aussi. Ce qui est tout aussi frappant, c'est que malgré un goal-average nettement supérieur aux autres, on critique ses attaquants.C'est typique pour une grande équipe. Il lui est quand même souvent arrivé de ne pas marquer assez. Evidemment, Andy Cole a été blessé, et c'est surtout Yorke qui a été sous le feu des critiques. En plus, il s'est disputé avec l'entraîneur et il est parti en équipe nationale. Ce ne sont évidemment pas des conditions idéales. Heureusement que Sheringham a sauvé les meubles. Je m'étais attendu à ce qu'Arsenal marque beaucoup plus, avec Kanu, Henry, Wiltord et Bergkamp, mais ça n'a pas été le cas, même à domicile. Il y a eu beaucoup d'histoires : Wiltord qui trouvait qu'il devait être titularisé plus souvent, Bergkamp qui se plaignait d'un manque de reconnaissance de ses mérites, comme Kanu maintenant... Leur manager n'a pas la vie facile. Henry est resté un moment sans marquer, par hasard ou non, et c'est juste à ce moment qu'Arsenal a éprouvé des difficultés à trouver le chemin du but adverse. J'ai l'impression que l'approvisionnement cause problème. Vieira a été suspendu quelques fois, Petit et Overmars ont dû être remplacés, peut-être est-ce la cause de ce problème. La défense tâtonne aussi car elle a changé de système. Grimandi n'était nulle part contre Manchester, surtout en comparaison avec l'assurance de l'ancien duo Adams-Keown. Je suis justement en train de lire la biographie de David Seaman. Il rappelle que la sûreté de la défense a jadis formé la base du doublé. Arsenal recherche cette stabilité pour l'instant.Ce livre vous a appris d'autres choses?Qu'Arsène Wenger a propulsé le club dans les temps modernes, qu'il a comblé son retard sur le Continent en matière de diététique et d'entraînement. Avant, d'après Seaman, le jour du match, les joueurs mangeaient des fish and chips. Maintenant, ils consomment du poisson et des légumes. Ils prennent également des suppléments légaux de vitamines, tous testés. Liverpool a retrouvé son assurance et semble être l'équipe de Coupe de la saison.Elle est en course sur tous les fronts, malgré un début difficile. Liverpool a déjà gagné la Coupe de la Ligue, poursuit son chemin en Cup et en Coupe de l'UEFA et peut briguer une place ne Ligue des Champions grâce à son classement. Je pense que cette qualification constitue sa priorité. Après avoir tâtonné au sein d'une défense qui marchait bien la saison passée, Liverpool est reparti.Si Liverpool se qualifie pour la Ligue des Champions, Birmingham, le finaliste perdant de la Coupe de la Ligue, peut jouer en UEFA?Non. Apparemment, ce serait le suivant au classement du championnat qui obtiendrait cette place. Birmingham s'est imposé à Manchester. On l'a oublié mais il faudra certainement tenir compte de cette équipe la saison prochaine. Le club a également fondé une académie de jeunes. Il investit à long terme. Houllier voulait à tout prix un quatrième avant de qualité et a transféré Litmanen. Ça témoigne de ses ambitions mais il a raison car on attend beaucoup de lui.La lutte pour un ticket européen est palpitante.David O'Leary, de Leeds, s'en est récemment étonné: comment, après une saison aussi mauvaise, peut-on entrer en ligne de compte pour la Ligue des Champions? Ils ont tous marqué et encaissé un nombre de buts pratiquement similaire, essuyé autant de défaites. Leicester, Charlton, Ipswich et Southampton ont moins de moyens mais s'appuient sur un bon management et une direction avisée. Leeds et Sunderland sont riches. Je viens de lire une interview du président de Sunderland. Il déclarait qu'il voulait que son club devienne le plus riche d'Europe. Il est en train d'aménager un anneau supplémentaire autour du stade pour porter sa capacité à soixante mille places. C'est incroyable car la région n'est pas un fleuron industriel. Mais c'est pareil à Newcastle: le football y vit.Les investissements réalisés dans le stade l'empêchent pour l'instant de renforcer l'équipe.Anderlecht est passé par là aussi. Combiner les deux n'est pas facile. Newcastle ne se débrouille pas mal mais il reste moyen. On peut espérer davantage de lui.Ce qu'on peut aussi dire de Chelsea, qui a obtenu la semaine dernière sa première victoire en déplacement de la saison.Il y a eu beaucoup de remous internes mais le club n'est pas encore éliminé dans la course à l'Europe. Ça souligne l'attrait du championnat.En bas de tableau, est-ce fini?Je le crains. En quelques semaines, Derby s'est détaché de la queue du classement, Middlesbrough ne gagne pas facilement, bien que je lui accorde plus de crédit, et les autres sont incapables de s'imposer. Manchester City peine même à domicile, à cause de son manque de finition et ce malgré le transfert récent de Kanchelskis. Bradford est grillé depuis un moment et Coventry semble cruellement avoir besoin de quelqu'un comme McAllister. Il compte sur Hartson mais il ne me paraît pas encore en forme. Je ne sais pas s'il sera à même de faire la différence. Enfin ceci: Aston Villa admet avoir trop tardé à remplacer Nilis. L'aveu est vachement tardif, à moins que John Gregory, le manager, ne tente par cette excuse de camoufler ses manquements. (P.'t Kint)