Samedi, le Borussia Dortmund et Schalke 04 se sont affrontés pour la 134e fois. Jefferson Farfán a inscrit le seul but de la partie, devant 80.000 spectateurs, permettant à Schalke 04 de rester dans le top trois. Traditionnellement, le derby opposant les deux principaux clubs de la Ruhr est pour le moins tendu. Cette fois, c'est le portier de Gelsenkirchen, Manuel Neuer, qui a été emporté par la tourmente.
...

Samedi, le Borussia Dortmund et Schalke 04 se sont affrontés pour la 134e fois. Jefferson Farfán a inscrit le seul but de la partie, devant 80.000 spectateurs, permettant à Schalke 04 de rester dans le top trois. Traditionnellement, le derby opposant les deux principaux clubs de la Ruhr est pour le moins tendu. Cette fois, c'est le portier de Gelsenkirchen, Manuel Neuer, qui a été emporté par la tourmente. Le jeune gardien (23 ans) a livré un match sans faute au Signal Iduna Park et a donc une part importante dans la victoire 0-1 des siens mais, au coup de sifflet final, Neuer a fêté ce succès trop ostentatoirement, devant une des tribunes occupées par des supporters de Dortmund. Ceux-ci ont violemment réagi et il s'en est suivi un certain tumulte sur le terrain. Selon ses dires, Kevin Grosskreutz, un médian du Borussia, souhaitait simplement dire à Neuer que ses provocations étaient inacceptables. " Mais il m'a décoché un coup de coude en pleine figure ", selon Grosskreutz. " Je souffre toujours du nez. " Laconique, le gardien de Schalke 04 a rétorqué : " Je n'ai rien remarqué ni fait. Ce devait être un autre Manuel Neuer. " Il justifiait aussi les accusations selon lesquelles il aurait volontairement provoqué les supporters : " Les tribunes de Dortmund se sont moquées de moi pendant 45 minutes mais cela fait partie du jeu. A la fin de la partie, j'ai fêté notre victoire à ma manière. Je n'avais pas de coéquipiers à congratuler dans les environs. "Felix Magath, l'entraîneur de Schalke 04, a pris la défense de son gardien : " Il n'est pas interdit de jubiler au coup de sifflet final, au terme d'un match chargé et très émotionnel. " Magath a réagi avec un flegme impressionnant à cette prestigieuse victoire contre Dortmund, qui glisse à la quinzième place : " Chaque victoire me satisfait, peu importe l'identité de l'adversaire. " Les supporters des Königsblauen ne partagent pas tout à fait son opinion. DANIEL VAN BUYTEN, dont le contrat prend fin cette saison, a déclaré à la presse qu'il était demandeur d'un nouveau contrat, laissant même entendre qu'il aimerait achever sa carrière au Bayern. Le Diable Rouge se plaît au Bayern et l'a souligné en marquant deux buts de la tête en Coupe, contre Oberhausen (5-0). LE BAYERN a encore perdu des points en championnat. La phalange de Louis VanGaal s'est inclinée par le plus petit écart au HSV et voit sa remontée freinée. Au terme du match, Karl-Heinz Rummeniggea vivement critiqué les prestations de l'attaquant Mario Gomez. L'autre grand nom de l'attaque bavaroise, Luca Toni, n'est pas encore jugé prêt à jouer en équipe fanion. Le week-end dernier, celui que la presse anglaise annonce du côté de West Ham, a encore accompagné les Espoirs. LOGAN BAILLY (Mönchengladbach) n'a pas vraiment passé une bonne semaine. Le gardien belge s'est retourné trois fois face au FC Freiburg (3-0) et le Borussia a été éliminé de la Coupe, quelques jours plus tôt, par le MSV Duisburg, pensionnaire de deuxième Bundesliga. MARCEL KOLLER n'est plus l'entraîneur de Bochum. Le Suisse a été démis de ses fonctions après la nouvelle défaite de ses troupes face à Mayence (6e journée). C'est le duo, Frank Heinemann (ex-adjoint de Koller)- Dariusz Wosz qui a repris la relève. COUPE. Mönchengladbach n'est pas le seul club de Bundesliga à être éliminé de la Coupe d'Allemagne : c'est aussi le cas du Vfl Bochum, éliminé par Schalke 04, du Hertha BSC (face à Munich 1860), du SC Freiburg (par le FC Augsbourg), du Vfl Wolfsburg (des £uvres du FC Cologne-) et du Hamburger SV (par le VfL Osnabrück). BREGT VERMEULEN