La semaine dernière, le docteur Ulrich Stöckle a inséré une barre dans le pied gauche de Manuel Neuer (31 ans). Le capitaine du Bayern ne rejouera pas avant janvier 2018. C'est une lourde perte pour Carlo Ancelotti,car sa doublure, Sven Ulreich, ne déborde pas d'assurance, surtout dans sa participation au jeu. Cette opération est aussi la suite d'un feuilleton ...

La semaine dernière, le docteur Ulrich Stöckle a inséré une barre dans le pied gauche de Manuel Neuer (31 ans). Le capitaine du Bayern ne rejouera pas avant janvier 2018. C'est une lourde perte pour Carlo Ancelotti,car sa doublure, Sven Ulreich, ne déborde pas d'assurance, surtout dans sa participation au jeu. Cette opération est aussi la suite d'un feuilleton qui a débuté en mars dernier. L'international allemand (74 caps), transféré de Schalke 04 en 2011 pour 30 millions, sous contrat en Bavière jusqu'en 2021, a subi une première intervention chirurgicale à ce pied au printemps passé. Une vis avait suffi. Neuer a effectué son retour assez vite. Trop vite, apparemment, puisqu'il s'est à nouveau blessé au match retour des quarts de finale de LC, perdu contre le Real Madrid. La Faculté avait alors opté pour le plâtre. En mai, le gardien, équipé de béquilles, avait assisté au match pour le titre de la tribune et trois semaines plus tard, il se mariait en boitillant. Neuer a repris place dans le but fin août mais lundi de la semaine dernière, son métatarse l'a lâché à l'entraînement. Depuis mars, le gardien n'a joué que contre le FSV Mainz, Hoffenheim et le Werder Brême en Bundesliga ainsi que contre Anderlecht en LC. " Cette nouvelle nous chagrine profondément ", a officiellement déclaré le CEO Karl-Heinz Rummenigge. Neuer a-t-il été correctement traité et suivi cette année ? Quelles peuvent être les conséquences de cette nouvelle opération ? La fine barre de dix centimètres va-t-elle résister à ses efforts, aux nombreuses détentes et aux mouvements explosifs requis des gardiens ? En plus, Neuer a déjà 31 ans. Est-il revenu trop vite ou y a-t-il d'autres coupables ? En interne, la discussion fait rage mais le club dément officiellement toute polémique, comme d'habitude. FRÉDÉRIC VANHEULE