La saison n'est pas encore achevée que Leo Beenhakker, le directeur technique de l'Ajax, et RonaldKoeman, l'entraîneur, préparent déjà l'exercice suivant.
...

La saison n'est pas encore achevée que Leo Beenhakker, le directeur technique de l'Ajax, et RonaldKoeman, l'entraîneur, préparent déjà l'exercice suivant. Le leader de la KPN Eredivisie avait déjà annoncé qu'il allait réduire son noyau de... 59 joueurs à quelque 40 unités. Arveladze, Hoekstra et Bobson ont déjà reçu leur bon de sortie. D'autres, comme Winter, Tobiasen, Grim, Kanu et, plus étonnant, Knopper, un jeune talent batave, ont également été priés de chercher leur bonheur ailleurs. La semaine dernière, le quotidien De Telegraaf a annoncé que Galásek et Machlas pouvaient aussi faire leurs bagages. Sous la direction d' Adriaanse, le Tchèque était capitaine mais depuis l'arrivée de Koeman, il n'était plus que réserviste. Il pourrait être impliqué dans un échange avec Landzaat (25 ans), de Willem II, un joueur qui intéresse également Hambourg. Machlas n'est plus titulaire non plus. Le Grec a perdu sa lutte contre Hossam et Ibrahimovic et doit se contenter d'entrées au jeu. Si l'Ajax le vend vraiment, il va devoir revoir ses prix à la baisse. Le club d'Amsterdam l'a transféré de Vitesse pour 8,5 millions d'euros il y a trois ans mais depuis lors, Machlas n'a plus jamais retrouvé son sens du but. Outre Landzaat, l'Ajax convoite deux joueurs de Vitesse, Diarra et Sikora. Il a déjà pris contact avec Arnhem, qui a besoin de liquidités. D'autre part, Chivu, qui est pourtant un des piliers de l'équipe de Koeman, souhaite partir. Le défenseur central roumain veut poursuivre sa progression. Or, il ne voit personne qui puisse l'y aider à l'Ajax. Sa décision dépend toutefois de la participation du club à la Ligue des Champions. "Cette épreuve constitue une formidable occasion de progresser mais il faudra un tout autre Ajax. Un Ajax compétitif, qui ne se satisfait pas trop vite après une victoire". Koeman a conseillé à Chivu, sous contrat jusqu'en 2006, de poursuivre son apprentissage un an de plus avec lui. (F. Vanheule)